Université Sonfonia : Dr Koureissy Condé appelle les étudiants à lire la différence pour résoudre les conflits

Nov 9, 2017

De retour de Marrakech (au Maroc) où il a participé à la 10ème édition du forum intitulé « World Policy Conférence » qui s’est déroulée du 03 au 05 novembre, le Directeur exécutif d’African Crisis Group, Docteur Sékou Kouréissy Condé a animé une conférence de restitution ce jeudi, 9 novembre 2017, à l’université Sonfonia, rapporte un reporter de Guineematin.com qui a assisté à la conférence.

Lire

Manifestation à Sangaredi (Boké) : les jeunes réclament l’électricité

Nov 9, 2017

image d’archive

A peine quelques semaines après les manifestations dans la commune urbaine de Boké et les communes rurales de Kamsar et Kolaboui pour exiger la fourniture du courant électrique, c’est le tour de la commune rurale de Sangaredi (toujours dans la préfecture de Boké) d’envahir la rue pour demander la même denrée ! Cette manifestations a commencé dans la soirée de ce jeudi 09 novembre 2017, aux environs de 20H 30, a appris le correspondant de Guineematin.com à Boké.

Lire

Haut Conseil des guinéens de l’étranger : un compatriote vivant à Bissau dénonce la politisation et l’exclusion

Nov 9, 2017

José Mario Vaz, Président Guinée Bissau et Alpha Condé, président de la Rép. de Guinée

Un compatriote, professeur de Français en Guinée Bissau, a interpellé Guineematin.com, ce jeudi 09 novembre 2017, sur un projet de mise en place du haut conseil des guinéens de l’étranger. Selon Abdoulaye Macka Diallo, l’annonce en a été faite à travers un document du ministère guinéen des Affaires Etrangères adressé aux ambassades et consulats.

Lire

Vol de motos à Conakry : 3 ans de prison requis contre Moussa Kéita et Ousmane Makanera

Nov 9, 2017

image d’archive

L’insécurité grandissante à Conakry et à l’intérieur du pays continue d’affecter les citoyens. Siaka Dioubaté, domicilié au quartier Dabompa, dans la commune de Matoto, a été victime d’une agression nocturne, le 12 septembre 2017. Des malfaiteurs l’ont agressé avant de partir avec sa moto de marque TVS. Mis aux arrêts par la police, les présumés auteurs de cette infraction (Moussa Kéita et Ousmane Makanéra) ont comparu pour la 2ème fois ce jeudi 09 septembre 2017, au Tribunal de Première Instance de Mafanco, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

Guinée : Vers l’opérationnalisation des maisons de justice dans le pays

Nov 9, 2017

Hier, mercredi 8 novembre 2017, le projet « Partenaires pour l’accès à la justice en Guinée, l’opérationnalisation des maisons de justice » a été lancé par le ministre de la justice, maître Cheick Sacko, en présence de l’ambassadeur des Etats Unis en Guinée, Dennis Hankins et plusieurs acteurs judiciaires, rapporte un journaliste de Guinneematin.com qui a assisté à la rencontre.

Lire

Conflit domanial à Linsan Saran : le député de Lélouma et les autorités locales pour la réconciliation

Nov 9, 2017

Dr. Ibrahima Diallo, député uninominal de Lélouma, s’est rendu hier, mercredi 8 novembre 2017, dans la commune rurale de Linsan Saran, en compagnie du directeur préfectoral de l’environnement, Mamadou Lamarana Diallo, lui-même accompagné de son chef de la section des Eaux et Forêts de la préfecture, Toupou Koïkoï pour tenter, dit-on, de trouver la solution définitive à un conflit domanial entre deux communautés villageoises locales, a appris Guineematin.com d’une source officielle.

Lire

Conakry : un couple guinéen vivant aux Etats-Unis, jugé pour enlèvement d’enfant

Nov 9, 2017

« Ma femme est partie aux Etats Unis en 2009. Moi, je suis allé avec la fille en 2013. Les papiers ont été faits pour un regroupement familial. Son père était consentant. J’ai établi un jugement d’adoption avec le consentement de ses parents. Pour preuve, son père Balamou Lin a même accompagné sa fille à l’aéroport. Et, depuis qu’elle est partie, elle est chez moi à notre charge », a notamment expliqué Pépé Lamah.

Lire

Marches des journalistes de Labé : front commun contre les prédateurs de la liberté de la presse

Nov 9, 2017

Les journalistes, techniciens et autres employés de médias qui étaient dans les rues de Labé ce jeudi matin pour protester contre les atteintes à la liberté de la presse par le régime du président Alpha Condé ont officiellement transmis leur mémorandum aux autorités régionales à travers le chef de cabinet du gouvernorat, Ouremba Traoré qui avait à ses côtés le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de la préfecture, Lanciné Sangaré, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Lire

AVIS D’APPEL D’OFFRES (AAON) N°008/DAAL/EDG/17

Nov 9, 2017

L’Electricité De Guinée (EDG), dans le cadre de l’exécution de son plan de Redressement Interne, a l’intention de lancer le projet de « Rénovation partielle d’un bâtiment R+2 à usage de bureaux pour le Département des Grands Compte, le Centre de Services Client et le Guichet Unique Promoteur ».

Lire

Décret : voici la liste de nouveaux responsables des universités et instituts

Nov 9, 2017

Abdoulaye Yéro Baldé, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique

Selon un décret lu, mardi soir, sur les antennes des médias d’Etat, le président Alpha Condé a procédé à la nomination de hauts cadres dans les institutions d’enseignement supérieur et de recherches scientifiques, conformément, dit-on, à la proposition du ministre de tutelle, a appris Guineematin.com d’une source officielle.

Lire

« Martine Condé dehors ! Sans la presse, pas de démocratie… » : les journalistes dans les rues de Labé

Nov 9, 2017

image d’archive

Comme à Conakry, il y a deux jours (le mardi dernier, 07 novembre 2017), les journalistes, techniciens et autres employés des médias sont actuellement dans les rues de la ville de Labé pour protester contre les atteintes à la liberté de la presse par le régime du président Alpha Condé, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui suit la marche.

Lire

Assemblée Nationale : le remplaçant de Baïdy pourrait ne pas être Cheick Touré (UFR)

Nov 9, 2017

image d’archive

Le remplaçant de Baïdy Aribot de l’UFR (Union des Forces Républicaines) à l’Assemblée Nationale n’est pas encore connu. Nommé récemment deuxième vice-gouverneur de la Banque Centrale, Baïdy Aribot laisse derrière lui le poste de quatrième secrétaire parlementaire, attribué au groupe de l’Alliance républicaine. Dans pareilles circonstances, c’est son suppléant Cheikh Touré qui doit le remplacer. Mais, ce dernier « ne participe plus aux activités du parti », a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

Général Mathurin Bangoura : « le jour où une femme sera présidente de la Guinée, on ne parlera que de développement »

Nov 9, 2017

Le Forum des femmes parlementaires de Guinée (FOFOPAG) et les femmes leaders de la société civile continue leur périple à Conakry. Après les communes de Dixinn, de Ratoma, de Matoto et de Matam, la caravane a entamé ses séances de plaidoyer/lobbying dans la presqu’île de Kaloum hier, mercredi 8 novembre 2017, a constaté le reporter de Guineematon.com qui les accompagne.

Lire

Projet de Réhabilitation et d’Extension des Réseaux de Transport et de Distribution de Conakry : appel à Manifestation d’Intérêt

Nov 9, 2017

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE

Ministère de l’Energie et de l’hydraulique  

Electricité de Guinée

Projet de Réhabilitation et d’Extension des Réseaux de Transport et de Distribution de Conakry (PRERTDC)

Appel à Manifestation d’Intérêt

Sélection de Consultants

Financements AFD :

Prêt n°CGN1206 01M

Subvention (Don) n°CGN1206 02N & CGN1206 03P

Novembre 2017

Electricité de Guinée (EDG) a reçu un financement de l’Agence Française de Développement (AFD) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de celui-ci pour effectuer les paiements au titre du projet de renforcement de ses capacités dans les domaines des études, de la planification et de la cartographie.

Les Services du consultant auront pour objet :

  • De renforcer les compétences du département études et planification logé à la Direction des Etudes et Travaux, pour permettre aux agents de produire des études fiables, optimisées, intégrant tous les éléments d’aide à la décision (notamment sur les aspects économiques) ;
  • D’accompagner EDG dans  la tâche d’organisation du département études et planification (structuration des activités d’études, collecte et traitement des données statistiques, création et organisation d’un service cartographie) ;
  • D’appuyer  la formalisation des procédures et la production de documents de référence pour les domaines « études de réseaux » et « établissement des règles techniques » ;
  • D’assurer la formation des équipes planification et études de réseaux ;
  • De veiller à la prise en compte des aspects environnementaux et sociaux.

Le consultant sera basé à Conakry pendant une période d’au moins 12 mois.

Electricité de Guinée (EDG) invite les consultants à manifester leur intérêt à fournir les Services décrits ci-dessus.

Les critères d’éligibilité à un financement de l’AFD sont spécifiés à l’article 1.3 des « Directives pour la Passation des Marchés financés par l’AFD dans les États  étrangers », disponibles en ligne sur le site internet de l’AFD  www.afd.fr.

Les consultants intéressés doivent produire les informations démontrant qu’ils sont qualifiés et expérimentés pour réaliser les présents Services. A  ce titre, ils justifieront qu’ils possèdent des références de prestations récentes et similaires.

Si le consultant est constitué en groupement, la manifestation d’intérêt doit inclure :

  • Une copie de l’accord de groupement conclu par l’ensemble de ses membres.

OU

  • Une lettre d’intention de constituer un groupement dans l’hypothèse où sa proposition serait retenue, signée par tous ses membres et accompagnée d’une copie de l’accord de groupement proposé.

Le caractère similaire des expériences sera analysé en fonction :

  • De l’ampleur des marchés ;
  • De la nature des Services de consultants fournis en assistance technique et en formation dans les sociétés d’électricité ;
  • Du domaine et de l’expertise technique notamment dans les domaines des études, de la planification et de la cartographie en particulier dans une Direction des Etudes et Travaux ;
  • Du contexte géographique notamment les marchés similaires réalisés en Guinée ou en Afrique sub-saharienne francophone.

Electricité de Guinée (EDG) dressera une liste restreinte de 6 candidats maximum, présélectionnés sur la base des candidatures reçues, auxquels il adressera la Demande de Propositions pour la réalisation des Services requis.

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous pour le 06 décembre 2017 :

Secrétariat de la Direction Nationale des Marchés Publics

Quartier Coronthie, Commune de Kaloum

Immeuble Kanfarandé / 3ème étage

Conakry,  République de Guinée.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse mentionnée ci-dessous, aux heures : de 9h00 à 17h00

Attention de M. Amara Camara, Chef de projet

Secrétariat du Département Projets

Immeuble EDG / Cité chemin de fer

4ème étage ; bureau N°419

Boite postale : 1463

Conakry, République de Guinée.

Téléphone : (00224) 622 29 08 44

Courriel : amarabenz2000@yahoo.fr/sekou.keita@epteg.com Annexe à la manifestation D’INTERET
(a fournir signe avec la candidature sans modification du texte)

Déclaration d’intégrité, d’éligibilité et de responsabilité environnementale et sociale

Intitulé de l’offre ou de la proposition : ______________________________________(le « Marché« )

A : _________________________________________________________(le « Maître d’Ouvrage« )

  1. Nous reconnaissons et acceptons que l’Agence Française de Développement (l' »AFD« ) ne finance les projets du Maître d’Ouvrage qu’à ses propres conditions qui sont déterminées par la Convention de Financement qui la lie directement ou indirectement au Maître d’Ouvrage. En conséquence, il ne peut exister de lien de droit entre l’AFD et notre entreprise, notre groupement, nos fournisseurs, entrepreneurs, consultants et sous-traitants. Le Maître d’Ouvrage conserve la responsabilité exclusive de la préparation et de la mise en œuvre du processus de passation des marchés et de leur exécution. Selon qu’il s’agit de marchés de travaux, de fournitures, d’équipements, de prestations intellectuelles (consultants) ou d’autres prestations de services, le Maître d’Ouvrage peut également être dénommé Client ou Acheteur.
  2. Nous attestons que nous ne sommes pas, et qu’aucun des membres de notre groupement, ni de nos fournisseurs, entrepreneurs, consultants et sous-traitants, n’est dans l’un des cas suivants :
    1. Être en état ou avoir fait l’objet d’une procédure de faillite, de liquidation, de règlement judiciaire, de sauvegarde, de cessation d’activité, ou être dans toute situation analogue résultant d’une procédure de même nature ;
    2. Avoir fait l’objet :
    1. D’une condamnation prononcée depuis moins de cinq ans par un jugement ayant force de chose jugée dans le pays de réalisation du Marché, pour fraude, corruption ou tout délit commis dans le cadre de la passation ou de l’exécution d’un marché (dans l’hypothèse d’une telle condamnation, nous disposons de la possibilité de joindre à la présente Déclaration d’Intégrité les informations complémentaires qui permettraient de considérer que cette condamnation n’est pas pertinente dans le cadre du Marché) ;
    2. D’une sanction administrative prononcée depuis moins de cinq ans par l’Union Européenne ou par les autorités compétentes du pays dans lequel nous sommes établis, pour fraude, corruption ou tout délit commis dans le cadre de la passation ou de l’exécution d’un marché (dans l’hypothèse d’une telle sanction, nous pouvons joindre à la présente Déclaration d’Intégrité les informations complémentaires qui permettraient de considérer que cette sanction n’est pas pertinente dans le cadre du Marché) ;
    3. D’une condamnation prononcée depuis moins de cinq ans par un jugement ayant force de chose jugée, pour fraude, corruption ou pour tout délit commis dans le cadre de la passation ou de l’exécution d’un marché financé par l’AFD ;
    1. Figurer sur les listes de sanctions financières adoptées par les Nations Unies, l’Union Européenne et/ou la France, notamment au titre de la lutte contre le financement du terrorisme et contre les atteintes à la paix et à la sécurité internationales ;
    2. Avoir fait l’objet d’une résiliation prononcée à nos torts exclusifs au cours des cinq dernières années du fait d’un manquement grave ou persistant à nos obligations contractuelles lors de l’exécution d’un marché antérieur, sous réserve que cette sanction n’ait pas fait l’objet d’une contestation de notre part en cours ou ayant donné lieu à une décision de justice infirmant la résiliation à nos torts exclusifs ;
    3. N’avoir pas rempli nos obligations relatives au paiement de nos impôts selon les dispositions légales du pays où nous sommes établis ou celles du pays du Maître d’Ouvrage ;
    4. Être sous le coup d’une décision d’exclusion prononcée par la Banque Mondiale et figurer à ce titre sur la liste publiée à l’adresse électronique http://www.worldbank.org/debarr (dans l’hypothèse d’une telle décision d’exclusion, nous pouvons joindre à la présente Déclaration d’Intégrité les informations complémentaires qui permettraient de considérer que cette décision d’exclusion n’est pas pertinente dans le cadre du Marché) ;
    5. Avoir produit de faux documents ou s’être rendu coupable de fausse(s) déclaration(s) en fournissant les renseignements exigés par le Maître d’Ouvrage dans le cadre du présent processus de passation et d’attribution du Marché.
  1. Nous attestons que nous ne sommes pas, et qu’aucun des membres de notre groupement ni de nos fournisseurs, entrepreneurs, consultants et sous-traitants, n’est dans l’une des situations de conflit d’intérêt suivantes :

3.1) Actionnaire contrôlant le Maitre d’Ouvrage ou filiale contrôlée par le Maitre d’Ouvrage, à moins que le conflit en découlant ait été porté à la connaissance de l’AFD et résolu à sa satisfaction.

3.2) Avoir des relations d’affaires ou familiales avec un membre des services du Maitre d’Ouvrage impliqué dans le processus de passation du Marché ou la supervision du Marché en résultant, à moins que le conflit en découlant ait été porté à la connaissance de l’AFD et résolu à sa satisfaction ;

3.3) Contrôler ou être contrôlé par un autre soumissionnaire ou consultant, être placé sous le contrôle de la même entreprise qu’un autre soumissionnaire ou consultant, recevoir d’un autre soumissionnaire ou consultant ou attribuer à un autre soumissionnaire ou consultant directement ou indirectement des subventions, avoir le même représentant légal qu’un autre soumissionnaire ou consultant, entretenir directement ou indirectement des contacts avec un autre soumissionnaire ou consultant nous permettant d’avoir et de donner accès aux informations contenues dans nos offres ou propositions respectives, de les influencer, ou d’influencer les décisions du Maitre d’Ouvrage ;

3.4) Être engagé pour une mission de prestations intellectuelles qui, par sa nature, risque de s’avérer incompatible avec nos missions pour le compte du Maitre d’Ouvrage ;

3.5) Dans le cas d’une procédure ayant pour objet la passation d’un marché de travaux, fournitures ou équipements :

      1. Avoir préparé nous-mêmes ou avoir été associés à un consultant qui a préparé des spécifications, plans, calculs et autres documents utilisés dans le cadre de la procédure de passation du Marché;
      2. Être nous-mêmes, ou l’une des firmes auxquelles nous sommes affiliées, recrutés, ou devant l’être, par le Maitre d’Ouvrage pour effectuer la supervision ou le contrôle des travaux dans le cadre du Marché.
  1. Si nous sommes un établissement public ou une entreprise publique, pour participer à une procédure de mise en concurrence, nous certifions que nous jouissons d’une autonomie juridique et financière et que nous sommes gérés selon les règles du droit commercial.
  2. Nous nous engageons à communiquer sans délai au Maître d’Ouvrage, qui en informera l’AFD, tout changement de situation au regard des points 2 à 4 qui précèdent.
  3. Dans le cadre de la passation et de l’exécution du Marché :

6.1) Nous n’avons pas commis et nous ne commettrons pas de manœuvre déloyale (action ou omission) destinée à tromper délibérément autrui, à lui dissimuler intentionnellement des éléments, à surprendre ou vicier son consentement ou à lui faire contourner des obligations légales ou réglementaires et/ou violer ses règles internes afin d’obtenir un bénéfice illégitime.

6.2) Nous n’avons pas commis et nous ne commettrons pas de manœuvre déloyale (action ou omission) contraire à nos obligations légales ou réglementaires et/ou nos règles internes afin d’obtenir un bénéfice illégitime.

6.3) Nous n’avons pas promis, offert ou accordé et nous ne promettrons, offrirons ou accorderons pas, directement ou indirectement, à (i) toute Personne détenant un mandat législatif, exécutif, administratif ou judiciaire au sein de l’Etat du Maitre d’Ouvrage, qu’elle ait été nommée ou élue, à titre permanent ou non, qu’elle soit rémunérée ou non et quel que soit son niveau hiérarchique, (ii) toute autre Personne qui exerce une fonction publique, y compris pour un organisme public ou une entreprise publique, ou qui fournit un service public, ou (iii) toute autre Personne définie comme agent public dans l’Etat du Maitre d’Ouvrage, un avantage indu de toute nature, pour lui-même ou pour une autre Personne ou entité, afin qu’il accomplisse ou s’abstienne d’accomplir un acte dans l’exercice de ses fonctions officielles.

6.4) Nous n’avons pas promis, offert ou accordé et nous ne promettrons, offrirons ou accorderons pas, directement ou indirectement, à toute Personne qui dirige une entité du secteur privé ou travaille pour une telle entité, en quelque qualité que ce soit, un avantage indu de toute nature, pour elle-même ou pour une autre Personne ou entité, afin qu’elle accomplisse ou s’abstienne d’accomplir un acte en violation de ses obligations légales, contractuelles ou professionnelles.

6.5) Nous n’avons pas commis et nous ne commettrons pas d’acte susceptible d’influencer le processus de passation du Marché au détriment du Maitre d’Ouvrage et, notamment, aucune pratique anticoncurrentielle ayant pour objet ou pour effet d’empêcher, de restreindre ou de fausser le jeu de la concurrence, notamment en tendant à limiter l’accès au Marché ou le libre exercice de la concurrence par d’autres entreprises.

6.6) Nous-mêmes, ou l’un des membres de notre groupement, ou l’un des sous-traitants n’allons pas acquérir ou fournir de matériel et n’allons pas intervenir dans des secteurs sous embargo des Nations Unies, de l’Union Européenne ou de la France.

6.7) Nous nous engageons à respecter et à faire respecter par l’ensemble de nos sous-traitants les normes environnementales et sociales reconnues par la communauté internationale parmi lesquelles figurent les conventions fondamentales de l’Organisation Internationale du travail (OIT) et les conventions internationales pour la protection de l’environnement, en cohérence avec les lois et règlements applicables au pays de réalisation du Marché. En outre, nous nous engageons à mettre en œuvre les mesures d’atténuation des risques environnementaux et sociaux lorsqu’elles sont indiquées dans le plan de gestion environnementale et sociale fourni par le Maitre d’Ouvrage.

  1. Nous-mêmes, les membres de notre groupement, nos fournisseurs, entrepreneurs, consultants et sous-traitants, autorisons l’AFD à examiner les documents et pièces comptables relatifs à la passation et à l’exécution du Marché et à les soumettre pour vérification à des auditeurs désignés par l’AFD.

Nom :                                                                En tant que :

Dûment habilité à signer  pour et au nom de

Signature :

En date du :

Lire

Projet de Réhabilitation et d’Extension des Réseaux de Transport et de Distribution de Conakry : appel à Manifestation d’Intérêt

Nov 9, 2017

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE

Ministère de l’Energie et de l’hydraulique  

Electricité de Guinée

Projet de Réhabilitation et d’Extension des Réseaux de Transport et de Distribution de Conakry (PRERTDC)

Appel à Manifestation d’Intérêt

Sélection de Consultants

Financements AFD :

Prêt n°CGN1206 01M

Subvention (Don) n°CGN1206 02N & CGN1206 03P

Novembre 2017

Electricité de Guinée (EDG) a reçu un financement de l’Agence Française de Développement (AFD) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de celui-ci pour effectuer les paiements au titre du projet de renforcement de ses capacités. Plus particulièrement, le présent appel à manifestation d’intérêt s’inscrit dans la cinquième composante du projet PRERTDC, le renforcement des capacités d’EDG dans le domaine du comptage et doit se traduire par le renforcement des compétences des équipes de l’EDG dans la pose et la mise en service des compteurs.

Les Services du consultant auront pour objet :

  • De renforcer les compétences d’EDG dans le déploiement de compteurs en Guinée (estimation : 280 000 compteurs à poser dont 180 000 à prépaiement et 100 000 à post-paiement)  ;
  • D’accompagner EDG dans  la tâche d’organisation du département comptage ;
  • D’appuyer  la formalisation des procédures et la production de documents de référence ;
  • De former à la pose des compteurs à prépaiement:
  • Former l’ensemble du personnel de la Direction Commerciale d’EDG au fonctionnement, à la pose et au remplacement des compteurs à prépaiement ;
  • Former les sous-traitants sélectionnés pour la pose des compteurs à prépaiement ;
  • Habiliter les prestataires de pose pour la réalisation des opérations de pose.
  • Remettre à niveau le Département Comptage d’EDG :
  • Réorganiser le Département Comptage  au sein d’EDG ;
  • Former chaque service du Département Comptage aux différentes technologies de Comptage (comptage MT / Comptage prépaiement / Comptage Electromécanique) à la réparation et l’étalonnage des compteurs ;
  • Former le Département Comptage aux bonnes pratiques de  gestion d’un parc de compteurs ;
  • Rédiger des procédures de gestion du parc de compteurs et élaborer les outils et bases de données nécessaires à un suivi robuste des compteurs.
  • Informer les clients sur l’utilisation des compteurs à prépaiement :
  • Formation en communication du personnel auprès des nouveaux clients sur l’utilisation des compteurs à prépaiement.

Le Consultant sera basé à Conakry pendant une mission d’au moins 12 mois.

Electricité de Guinée (EDG) invite les consultants individuels à manifester leur intérêt à fournir les Services décrits ci-dessus.

Les critères d’éligibilité à un financement de l’AFD sont spécifiés à l’article 1.3 des « Directives pour la Passation des Marchés financés par l’AFD dans les États  étrangers », disponibles en ligne sur le site internet de l’AFD  www.afd.fr.

Les consultants intéressés doivent produire les informations démontrant qu’ils sont qualifiés et expérimentés pour réaliser les présents Services. A  ce titre, ils justifieront qu’ils possèdent des références de prestations récentes et similaires.

Si le consultant est constitué en groupement, la manifestation d’intérêt doit inclure :

  • Une copie de l’accord de groupement conclu par l’ensemble de ses membres.

OU

  • Une lettre d’intention de constituer un groupement dans l’hypothèse où sa proposition serait retenue, signée par tous ses membres et accompagnée d’une copie de l’accord de groupement proposé.

Le caractère similaire des expériences sera analysé en fonction :

  • De l’ampleur des marchés ;
  • De la nature des Services de consultants fournis en assistance technique et en formation dans les sociétés d’électricité ;
  • Du domaine et de l’expertise technique dans les domaines des études, de la planification et de la gestion d’un projet de pose compteurs ;
  • Du contexte géographique notamment les marchés similaires réalisés en Guinée ou en Afrique sub-saharienne francophone.

Electricité de Guinée (EDG) dressera une liste restreinte de 6 candidats maximum, présélectionnés sur la base des candidatures reçues, auxquels il adressera la Demande de Propositions pour la réalisation des Services requis.

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous pour le 06 décembre 2017 :

Secrétariat de la Direction Nationale des Marchés Publics

Quartier Coronthie, Commune de Kaloum

Immeuble Kanfarandé / 3ème étage

Conakry,  République de Guinée.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse mentionnée ci-dessous, aux heures : de 9h00 à 17h00

Attention de M. Amara Camara, Chef de projet

Secrétariat du Département Projets

Immeuble EDG / Cité chemin de fer

4ème étage ; bureau N°419

Boite postale : 1463

Conakry, République de Guinée.

Téléphone : (00224) 622 29 08 44

Courriel : amarabenz2000@yahoo.fr/sekou.keita@epteg.com Annexe à la manifestation D’INTERET
(a fournir signe avec la candidature sans modification du texte)

Déclaration d’intégrité, d’éligibilité et de responsabilité environnementale et sociale

Intitulé de l’offre ou de la proposition : ______________________________________(le « Marché« )

A : _________________________________________________________(le « Maître d’Ouvrage« )

  1. Nous reconnaissons et acceptons que l’Agence Française de Développement (l' »AFD« ) ne finance les projets du Maître d’Ouvrage qu’à ses propres conditions qui sont déterminées par la Convention de Financement qui la lie directement ou indirectement au Maître d’Ouvrage. En conséquence, il ne peut exister de lien de droit entre l’AFD et notre entreprise, notre groupement, nos fournisseurs, entrepreneurs, consultants et sous-traitants. Le Maître d’Ouvrage conserve la responsabilité exclusive de la préparation et de la mise en œuvre du processus de passation des marchés et de leur exécution. Selon qu’il s’agit de marchés de travaux, de fournitures, d’équipements, de prestations intellectuelles (consultants) ou d’autres prestations de services, le Maître d’Ouvrage peut également être dénommé Client ou Acheteur.
  2. Nous attestons que nous ne sommes pas, et qu’aucun des membres de notre groupement, ni de nos fournisseurs, entrepreneurs, consultants et sous-traitants, n’est dans l’un des cas suivants :
    1. Être en état ou avoir fait l’objet d’une procédure de faillite, de liquidation, de règlement judiciaire, de sauvegarde, de cessation d’activité, ou être dans toute situation analogue résultant d’une procédure de même nature ;
    2. Avoir fait l’objet :
    1. D’une condamnation prononcée depuis moins de cinq ans par un jugement ayant force de chose jugée dans le pays de réalisation du Marché, pour fraude, corruption ou tout délit commis dans le cadre de la passation ou de l’exécution d’un marché (dans l’hypothèse d’une telle condamnation, nous disposons de la possibilité de joindre à la présente Déclaration d’Intégrité les informations complémentaires qui permettraient de considérer que cette condamnation n’est pas pertinente dans le cadre du Marché) ;
    2. D’une sanction administrative prononcée depuis moins de cinq ans par l’Union Européenne ou par les autorités compétentes du pays dans lequel nous sommes établis, pour fraude, corruption ou tout délit commis dans le cadre de la passation ou de l’exécution d’un marché (dans l’hypothèse d’une telle sanction, nous pouvons joindre à la présente Déclaration d’Intégrité les informations complémentaires qui permettraient de considérer que cette sanction n’est pas pertinente dans le cadre du Marché) ;
    3. D’une condamnation prononcée depuis moins de cinq ans par un jugement ayant force de chose jugée, pour fraude, corruption ou pour tout délit commis dans le cadre de la passation ou de l’exécution d’un marché financé par l’AFD ;
    1. Figurer sur les listes de sanctions financières adoptées par les Nations Unies, l’Union Européenne et/ou la France, notamment au titre de la lutte contre le financement du terrorisme et contre les atteintes à la paix et à la sécurité internationales ;
    2. Avoir fait l’objet d’une résiliation prononcée à nos torts exclusifs au cours des cinq dernières années du fait d’un manquement grave ou persistant à nos obligations contractuelles lors de l’exécution d’un marché antérieur, sous réserve que cette sanction n’ait pas fait l’objet d’une contestation de notre part en cours ou ayant donné lieu à une décision de justice infirmant la résiliation à nos torts exclusifs ;
    3. N’avoir pas rempli nos obligations relatives au paiement de nos impôts selon les dispositions légales du pays où nous sommes établis ou celles du pays du Maître d’Ouvrage ;
    4. Être sous le coup d’une décision d’exclusion prononcée par la Banque Mondiale et figurer à ce titre sur la liste publiée à l’adresse électronique http://www.worldbank.org/debarr (dans l’hypothèse d’une telle décision d’exclusion, nous pouvons joindre à la présente Déclaration d’Intégrité les informations complémentaires qui permettraient de considérer que cette décision d’exclusion n’est pas pertinente dans le cadre du Marché) ;
    5. Avoir produit de faux documents ou s’être rendu coupable de fausse(s) déclaration(s) en fournissant les renseignements exigés par le Maître d’Ouvrage dans le cadre du présent processus de passation et d’attribution du Marché.
  1. Nous attestons que nous ne sommes pas, et qu’aucun des membres de notre groupement ni de nos fournisseurs, entrepreneurs, consultants et sous-traitants, n’est dans l’une des situations de conflit d’intérêt suivantes :

3.1) Actionnaire contrôlant le Maitre d’Ouvrage ou filiale contrôlée par le Maitre d’Ouvrage, à moins que le conflit en découlant ait été porté à la connaissance de l’AFD et résolu à sa satisfaction.

3.2) Avoir des relations d’affaires ou familiales avec un membre des services du Maitre d’Ouvrage impliqué dans le processus de passation du Marché ou la supervision du Marché en résultant, à moins que le conflit en découlant ait été porté à la connaissance de l’AFD et résolu à sa satisfaction ;

3.3) Contrôler ou être contrôlé par un autre soumissionnaire ou consultant, être placé sous le contrôle de la même entreprise qu’un autre soumissionnaire ou consultant, recevoir d’un autre soumissionnaire ou consultant ou attribuer à un autre soumissionnaire ou consultant directement ou indirectement des subventions, avoir le même représentant légal qu’un autre soumissionnaire ou consultant, entretenir directement ou indirectement des contacts avec un autre soumissionnaire ou consultant nous permettant d’avoir et de donner accès aux informations contenues dans nos offres ou propositions respectives, de les influencer, ou d’influencer les décisions du Maitre d’Ouvrage ;

3.4) Être engagé pour une mission de prestations intellectuelles qui, par sa nature, risque de s’avérer incompatible avec nos missions pour le compte du Maitre d’Ouvrage ;

3.5) Dans le cas d’une procédure ayant pour objet la passation d’un marché de travaux, fournitures ou équipements :

      1. Avoir préparé nous-mêmes ou avoir été associés à un consultant qui a préparé des spécifications, plans, calculs et autres documents utilisés dans le cadre de la procédure de passation du Marché;
      2. Être nous-mêmes, ou l’une des firmes auxquelles nous sommes affiliées, recrutés, ou devant l’être, par le Maitre d’Ouvrage pour effectuer la supervision ou le contrôle des travaux dans le cadre du Marché.
  1. Si nous sommes un établissement public ou une entreprise publique, pour participer à une procédure de mise en concurrence, nous certifions que nous jouissons d’une autonomie juridique et financière et que nous sommes gérés selon les règles du droit commercial.
  2. Nous nous engageons à communiquer sans délai au Maître d’Ouvrage, qui en informera l’AFD, tout changement de situation au regard des points 2 à 4 qui précèdent.
  3. Dans le cadre de la passation et de l’exécution du Marché :

6.1) Nous n’avons pas commis et nous ne commettrons pas de manœuvre déloyale (action ou omission) destinée à tromper délibérément autrui, à lui dissimuler intentionnellement des éléments, à surprendre ou vicier son consentement ou à lui faire contourner des obligations légales ou réglementaires et/ou violer ses règles internes afin d’obtenir un bénéfice illégitime.

6.2) Nous n’avons pas commis et nous ne commettrons pas de manœuvre déloyale (action ou omission) contraire à nos obligations légales ou réglementaires et/ou nos règles internes afin d’obtenir un bénéfice illégitime.

6.3) Nous n’avons pas promis, offert ou accordé et nous ne promettrons, offrirons ou accorderons pas, directement ou indirectement, à (i) toute Personne détenant un mandat législatif, exécutif, administratif ou judiciaire au sein de l’Etat du Maitre d’Ouvrage, qu’elle ait été nommée ou élue, à titre permanent ou non, qu’elle soit rémunérée ou non et quel que soit son niveau hiérarchique, (ii) toute autre Personne qui exerce une fonction publique, y compris pour un organisme public ou une entreprise publique, ou qui fournit un service public, ou (iii) toute autre Personne définie comme agent public dans l’Etat du Maitre d’Ouvrage, un avantage indu de toute nature, pour lui-même ou pour une autre Personne ou entité, afin qu’il accomplisse ou s’abstienne d’accomplir un acte dans l’exercice de ses fonctions officielles.

6.4) Nous n’avons pas promis, offert ou accordé et nous ne promettrons, offrirons ou accorderons pas, directement ou indirectement, à toute Personne qui dirige une entité du secteur privé ou travaille pour une telle entité, en quelque qualité que ce soit, un avantage indu de toute nature, pour elle-même ou pour une autre Personne ou entité, afin qu’elle accomplisse ou s’abstienne d’accomplir un acte en violation de ses obligations légales, contractuelles ou professionnelles.

6.5) Nous n’avons pas commis et nous ne commettrons pas d’acte susceptible d’influencer le processus de passation du Marché au détriment du Maitre d’Ouvrage et, notamment, aucune pratique anticoncurrentielle ayant pour objet ou pour effet d’empêcher, de restreindre ou de fausser le jeu de la concurrence, notamment en tendant à limiter l’accès au Marché ou le libre exercice de la concurrence par d’autres entreprises.

6.6) Nous-mêmes, ou l’un des membres de notre groupement, ou l’un des sous-traitants n’allons pas acquérir ou fournir de matériel et n’allons pas intervenir dans des secteurs sous embargo des Nations Unies, de l’Union Européenne ou de la France.

6.7) Nous nous engageons à respecter et à faire respecter par l’ensemble de nos sous-traitants les normes environnementales et sociales reconnues par la communauté internationale parmi lesquelles figurent les conventions fondamentales de l’Organisation Internationale du travail (OIT) et les conventions internationales pour la protection de l’environnement, en cohérence avec les lois et règlements applicables au pays de réalisation du Marché. En outre, nous nous engageons à mettre en œuvre les mesures d’atténuation des risques environnementaux et sociaux lorsqu’elles sont indiquées dans le plan de gestion environnementale et sociale fourni par le Maitre d’Ouvrage.

  1. Nous-mêmes, les membres de notre groupement, nos fournisseurs, entrepreneurs, consultants et sous-traitants, autorisons l’AFD à examiner les documents et pièces comptables relatifs à la passation et à l’exécution du Marché et à les soumettre pour vérification à des auditeurs désignés par l’AFD.

Nom :                                                                        En tant que :

Dûment habilité à signer  pour et au nom de

Signature :

En date du :

Lire