Le monde s’apprête à célébrer le 73ème anniversaire des Nations Unies. Dans la perspective de cette célébration, l’équipe pays des Nations Unies en Guinée a conféré avec les journalistes, ce mardi 09 octobre 2018 à la maison de la presse. La démarche visait à annoncer le lancement des activités relatives à ladite célébration, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

En effet, la journée des Nations Unies est célébrée le 24 octobre de chaque année. Elle marque le jour anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte des Nations Unies en 1945. La ratification de ce document fondateur par la majorité des signataires (y compris les 5 membres permanents du Conseil de Sécurité) marque en effet la naissance des Nations Unies.

Selon nos informations, l’Assemblée générale des Nations Unies, par sa résolution de 1971, a estimé que le jour de l’anniversaire de la création de l’ONU « devait être l’occasion pour les gouvernements et les peuples de réaffirmer leur foi dans les buts et principes de la Charte, à travers l’organisation d’activités commémoratives. Par la même occasion, elle a déclaré que le 24 octobre serait un jour férié international et a recommandé qu’il soit célébré comme tel par tous les États membres de l’organisation des Nations Unies ».

C’est dans cette perspective, que le Professeur Georges Alfred Kizerbo, coordinateur, président des affaires internes des Nations Unies et représentant de l’OMS en Guinée, a échangé avec les médias ce mardi. Il a mis l’occasion à profit pour rappeler le plan de travail que les Nations Unies ont signé avec le gouvernement guinéen.

Pr Georges Alfred Kizerbo

« En Guinée, l’année 2018 marque le démarrage effectif du nouveau Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (PNUAD 2018-2022) avec l’approche Unis dans l’action comme modalité d’exécution. Dans la dynamique de la réalisation des 17 Objectifs du Développement Durable à l’horizon 2030, en appui au Plan National de Développement Économique et Social (PNDS), le Système des Nations Unies et le gouvernement guinéen ont signé un plan de travail unique, considéré comme la réponse collective et harmonisée des Nations Unies au profit des priorités nationales de développement », a fait savoir le diplomate onusien.

Pour ce qui est des priorités nationales de développement de la Guinée, monsieur Kizerbo précise un certain nombre d’axes d’intervention du plan quinquennal 2018-2022. « Ce sont, entre-autres, la promotion de la bonne gouvernance par le renforcement des capacités des institutions, des médias, de la société civile et l’appui aux réformes institutionnelles dans le domaine de la sécurité, de l’administration publique; la prévention et la gestion des conflits, les processus de justice transitionnelle; renforcer le système des statistiques ; renforcer la participation citoyenne à tous les processus ; la focalisation sur l’autonomisation des femmes et des jeunes; le contrôle de l’action publique et des processus électoraux ; l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ; la gestion durable de l’environnement et la résilience des populations aux changements climatiques et aux risques des catastrophes; favoriser l’accès équitable des populations les plus vulnérables aux services sociaux de base de qualité », a énuméré le Professeur Georges Alfred Kizerbo

A l’occasion de la célébration de ce 73ème anniversaire des Nations Unies, l’équipe pays des Nations en Guinée compte organiser une série d’activités à Conakry et à l’intérieur du pays. Ces activités ont pour but de favoriser une plus grande ouverture de l’Organisation auprès du grand public: étudiants, jeunes, et les différents acteurs du développement, y compris le privé et les médias.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin