Elhadj Safioulaye Bah, préfet de Labé

Suite à la requête du jeune commerçant Elhadj Mamadou Bhoye Garambé DIALLO, un cabinet d’huissiers associés a donné, lundi, 8 janvier 2018, au préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah, une citation directe à comparaître et se trouver présent le mercredi 17 janvier 2018 à 8 heures du matin, jours et heures suivants s’il y a lieu à l’audience et par devant le Tribunal de Première Instance de Labé siégeant en matière correctionnelle dans la salle ordinaire des audiences de la dite juridiction, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah est poursuivi par Elhadj Mamadou Bhoye Diallo pour les infractions d’abus d’autorité, de faux et usage de faux et de séquestration prévues et punies par les articles 643, 585 et 303 du Code pénal de la République de Guinée.

Cette plainte fait suite à l’arrestation et détention du plaignant dans les locaux de l’Escadron Mobile N°8 de la Gendarmerie de Labé. Une arrestation motivée, selon le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah, par le souci d’éviter des troubles à l’ordre public, parce qu’Elhadj Bhoye Diallo a voulu occupé un domaine « classé réserve foncière de l’Etat ».

La citation à comparaître servie le lundi, 8 janvier 2018, précise que l’accusé « peut se faire assister au jour de l’audience, mais ne peut jamais se faire représenter ; car en matière correctionnelle, il n’y a pas de représentation possible et sa non comparution pourra amener le Tribunal Correctionnel à prononcer une décision de condamnation à son encontre ».

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin