A l’instar de leurs coreligionnaires de toute la Guinée, les fidèles musulmans de Labé ont célébré hier, vendredi 15 mai 2018, l’Aïd El Fitr, la fête marquant la fin du Ramadan. Célébration sous une grande ferveur, et marquée par l’arrivée prochaine du président de la République dans la ville, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Labé.

C’est dans le secteur Bowounloko relevant du quartier Dow Saré, que plusieurs autorités administratives régionales et préfectorales de Labé se sont rendues pour prendre part à la prière qui marque la fête de fin du Ramadan. Le gouverneur de Région, le préfet, le député uninominal ainsi que d’autres cadres de l’administration étaient tous présents à cette cérémonie religieuse. Dans son sermon, l’imam de la grande mosquée Karamoko Alpha de Labé, Elhadj Mamadou Badrou Bah, a prêché la cohésion sociale et le pardon, exhortant les fidèles à demeurer dans la crainte de Dieu.

Elhadj Badrou Bah

L’imam a saisi l’occasion pour rappeler aux uns et aux autres, l’arrivée très prochaine du président de la République à Labé, à l’occasion des journées nationales de concertation sur l’élevage. « Nous savons que dans quelques jours, le président Alpha Condé viendra à Labé, nous aurons donc beaucoup d’invités à accueillir chez nous. Le prophète Mohamed paix et salut sur lui nous enseigne qu’un fidèle musulman qui a la foi en Dieu, doit réserver un accueil chaleureux à ses hôtes. Que Dieu nous donne la prospérité que nous souhaitons », a déclaré le grand imam de Labé.

Un sujet qui ne laisse pas aussi indifférent le député uninominal de Labé. Interrogé sur la question, l’honorable Cellou Baldé a souhaité que les journées de concertation sur l’élevage que va présider la chef de l’Etat soient une réussite. Le député de l’opposition a cependant mise en garde, contre toute politisation de cette affaire : « Vu mon statut de député, j’ai le devoir de contrôler l’action du gouvernement. Je ne serai jamais d’accord que le président s’accapare de l’argent du peuple et vient à Labé pour corrompre les citoyens.

Parce que des rumeurs font état d’une récupération politique de l’évènement par un mouvement dénommé, mouvement Diokken Alpha pour parler du RPG Arc-en- ciel. Si c’est pour appuyer les éleveurs, nous allons nous associer aux autorités administratives à la base, mais si c’est pour faire de la propagande politique, nous ne serons pas de la partie et nous le condamnerons avec la dernière énergie », prévient l’élu de L’UFDG à Labé.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin