La campagne d’assainissement en cours à Conakry et la restructuration de l’UFR ont été, entre-autres, les points abordés au cours de l’assemblée générale du parti du Haut Représentant du chef de l’Etat ce samedi, 1er septembre 2018. Toutefois, les avis des membres du bureau exécutif de l’Union des Forces Républicaines divergent sur la question, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Le vice-président du parti, Ibrahima Bangoura a trouvé normal l’organisation de la campagne d’assainissement dans la ville de Conakry. « Cette campagne d’assainissement est une bonne chose parce que toute activité citoyenne est bienvenue. Il y a des flaques d’eau qui existent ici depuis de très longtemps et qui sont toujours là. Près de 60 ans après, c’est toujours la même chose. Il faut que ces flaques d’eau disparaissent de ces endroits-là. S’il y a de l’assainissement, je pense que c’est bienvenu vraiment ».

Interrogé sur l’interdiction de la circulation aux heures d’assainissement, de 6 heures à 11 heures, le vice-président de l’UFR estime que, « si c’est pour le bien être des citoyens, il n’y a rien de plus cher. Si cette interdiction doit contribuer au bien être des guinéens, ce n’est pas chèrement payé, sauf si cela s’essouffle à bout de chemin ».

Par contre, Hadja Aissata Daffé, présidente des femmes de l’UFR, n’est pas du même avis. Selon la députée, qui s’est exprimée en langue Soussou, « l’interdiction de la circulation est un vrai problème. Le matin, on empêche les pauvres femmes d’accéder aux marchés pour leurs affaires. On sait que ces femmes vivent au jour le jour. En plus, quand on libère la route à 11 heures, ça devient très compliqué avec des embouteillages monstres. C’est vraiment dommage ».

Selon les responsables de l’UFR, la restructuration du parti est à son dernier virage. L’honorable Bangoura a insisté sur le fait que le choix des dirigeants des cellules de base du parti doit se fonder sur l’efficacité. Une manière pour le parti de s’assurer de rempoter les futures échéances électorales.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél 628 17 99 17

Facebook Comments

Guineematin