De nombreuses femmes de l’opposition républicaine ont pris part, ce jeudi 15 mars 2018, à une marche pour dénoncer l’assassinat de jeunes lors des manifestations. Parties de Bambéto, les manifestantes ont marché jusqu’au siège de la Médiation de la République, au quartier Concasseur, dans la commune de Ratoma.

Le maître des lieux, Mohamed Saïd Fofana n’a pu retenir ses larmes à la vue des photos des jeunes tués par balles, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Elles étaient nombreuses à avoir pris le départ de Bambéto, munies de pancartes dénonçant les assassinats des jeunes dans les quartiers de la commune de Ratoma. Des slogans hostiles au président Alpha Condé, à la justice, aux policiers et gendarmes ont ponctué la marche. La foule a fait un détour par Koloma-marché, avant de revenir à Bambéto, puis arpenter la route Le Prince jusqu’au carrefour Concasseur. De là, la foule qui grossissait au fur et à mesure, a emprunté la route Transversale numéro 1, pour arriver au siège de la Médiation de la République.

Très ému par la photo du jeune Mamadou Baillo Diallo, tué hier mercredi par une balle en pleine figure, Mohamed Saïd Fofana n’a pu retenir ses larmes. « Je présente mes condoléances à toutes les familles éplorées. Nous ferons tout pour que ce genre de choses soit évité. Permettez-moi de me retirer », a dit laconiquement le Médiateur de la République, la gorge nouée par l’émotion.

Ensuite, c’est l’épouse du chef de file de l’opposition, qui a pris la parole. Pour Halimatou Dalein Diallo, « nous sommes venues rencontrer le Médiateur de la République, mais j’avoue que c’est spontané. Il a promis de régler le problème. Nous allons lui adresse un courrier dans les règles de l’art. Nous attendons de lui un rôle plus important ».

C’est au retour que des incidents ont été enregistrés au carrefour Concasseur, à quelques pas de l’ancien siège du RPG.

Alpha Mamadou Diallo et Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin