Dans le cadre du déroulement de la session budgétaire de l’année, entamée depuis le 5 octobre, les députés guinéens ont reçu ce samedi, 25 novembre 2017, le ministre de la Fonction publique, de la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration, Billy Nankouma Doumbouya. Devant les 61 députés présents à cette plénière, le ministre a tout d’abord procédé à la présentation de de son département composé d’un secrétariat général, d’un cabinet, des services d’appui, des directions nationales, un service rattaché, des établissements publics, des programmes et projets publics, des services déconcentrés et des organes consultatifs, rapporte le journaliste de Guineematin.comqui était au parlement.

Selon Billy Nankouma Doumbouya, le budget du département en 2017 est de 86 milliards 39 millions 707 mille 202 francs guinéens. Au 13 novembre 2017, son taux d’exécution est de 77% soit 68 milliards 584 millions 262 mille 158 francs. Pour l’année 2018, les prévisions du département porte sur un budget de 105 milliards 545 millions 537 mille de nos francs.

Dans ses explications, le ministre de la Fonction publique, a indiqué que ce budget servirait à promouvoir le développement institutionnel et réorganiser l’administration publique, améliorer la gestion des ressources humaines, valoriser le personnel civil de l’Etat, promouvoir la gouvernance électronique au sein de l’administration publique et améliorer la gouvernance administrative, renforcer les capacités humaines de l’administration, consolider et approfondir le processus de décentralisation.

A la phase des questions, les députés ont soulevé plusieurs problèmes qui assaillent le département.

Tout d’abord, c’est le doyen Jeamsdine Balé qui a déploré la sédentarisation des fonctionnaires.

Pour sa part, Dr. Mohamed Deen Touré, a interpellé le ministre sur le sort des retraités dans le mécanisme d’enrôlement biométrique. De même, le président de l’alliance républicaine veut savoir la différence entre réformes et modernisation de l’Etat.

De son côté, Diao Kanté a demandé pourquoi l’exécution du budget est arrêté au 13 novembre qui est une première. Comment expliquer que des concours soient organisés et qu’on recrute des militants dans le cadre du projet rajeunir et féminiser l’administration. Ne voit pas les raisons de l’augmentation du budget du département de 88 milliards à 105 milliards.

A son tour de parole, Bandian Nayba Condé veut savoir si l’augmentation du budget du département sera accompagnée d’un recrutement.

Quant à N’Fa Condé, il a salué les efforts du ministre et appelle à poursuivre le même rythme surtout dans le cadre du recrutement, avant d’attirer l’attention du ministre pour un meilleur traitement des retraités et des fonctionnaires décédés.

Enfin, Bangaly Condé a regretté qu’il y ait des grèves et veut savoir surtout s’il y a un recrutement cette année pour combler le vide de manque d’enseignants dans les écoles.

Revenu au pupitre répondre aux députés, le ministre a indiqué: « Les 7 milliards d’augmentation vont servir à poursuivre les programmes en vue de changer les habitudes et mentalités au sein de l’administration. Quand j’apprends qu’il y a des cadres non postés, je frémis. Puisque les non postés, c’est une mauvaise répartition du personnel. Au préalable pourtant, il y a un organigramme élaboré pour chaque département. La mobilité à la fonction publique est un programme préoccupant. Je pense qu’on va commencer par les postes de responsabilité. Cette mobilité fait parti du statut de la fonction publique. Nous trouverons la solution à ce problème néfaste… ».

A rappeler que le programme prévoyait trois ministres qui devaient passer défendre leurs budgets : Moustapha Mamy Diaby, ministre des Télécommunications, Rachid N’Diaye, ministre de la Communication, et Bily Nankouma, ministre de la Fonction publique.

Finalement, seul le dernier est passé, les deux autres absents, sont en mission à l’étranger, selon le Président de l’Assemblée nationale.

Depuis l’Assemblée nationale, Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments