L’audition prolongée de Cheick Touré, le secrétaire général de la délégation syndicale du Port autonome de Conakry ce mardi, 18 septembre 2018, à la DPJ, commence à être insupportable pour les travailleurs et collègues du syndicalistes.

Ainsi, peu avant 18 heures, ces travailleurs exaspérés par l’interminable audition de leur leader ont barricadé les rentrées de la Direction Nationale de la Police Judiciaire, en exigeant la libération du secrétaire général de la délégation syndicale du Port autonome de Conakry, rapporte un journaliste de Guineematin qui est sur place.

Depuis le début de l’audition de Cheick Touré, dans la matinée, les choses se passaient bien. Mais, subitement dans la soirée, les collègues du syndicalistes se sont révoltés en barricadant les axes qui mènent à la DPJ avec des slogans comme « libérez Cheick Touré ».

Peu après cette protestation, les agents de la sécurité ont dispersé les manifestants en tirant du gaz lacrymogène. Ce qui a entraîné une panique générale dans la zone.

À suivre !

De Kaloum, Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin