Bantama Sow 0Sanoussy Bantama Sow n’a pas aimé les attaques de Docteur Fodé Oussou Fofana à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG le samedi passé, 11 juin 2016. C’est notamment contre le « président-fondateur » du RPG, le professeur Alpha Condé et aussi le fait d’annoncer que les portes de l’UFDG sont ouvertes pour accueillir les militants et responsables démissionnaires du parti présidentiel : « s’il ouvre les portes de son parti, ses militants risquent de partir parce que le RPG se porte bien ».

Comme annoncé dans nos précédents articles, c’est sous la présidence du ministre conseiller à la présidence de la République, Sanoussi Bantama Sow, et en présence des principaux responsables du bureau politique national, ainsi que du député uninominal de Siguiri, le doyen Sékou Savané, que s’est tenue, ce samedi 18 juin 2016, l’assemblée générale ordinaire du RPG arc-en-ciel, à son siège national, à Aviation dans la commune de Matoto, à constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Pour cette assemblée, les responsables du parti au pouvoir ont axé leurs communications sur l’imbroglio qu’il y a eu autour des propos du fondateur du parti, le professeur Alpha Condé, et sur les récentes décisions du parti excluant Docteur Ousmane Kaba et Alseiny Makanéra Kaké et de la rupture de l’alliance avec le président du PTS, Mamadi Diawara.

La présence du très influent député uninominal de Siguiri, l’honorable Sékou Savané, a permis de lever l’équivoque sur sa démission ou non de ce membre fondateur du parti présidentiel.

Pour lancer la séance, le ministre Sanoussi Bantama Sow a tenu à remercier l’ensemble des militants et sympathisants du parti pour le soutien qu’ils ont apporté au président-fondateur du RPG arc-en-ciel, le professeur Alpha Condé, lors de la tempête qui a suivi son discours du 18 mai dernier.

Il a ainsi appelé les uns et les autres à mettre la balle à terre et à mettre fin à ce débat sur la place publique, notamment les radios et télévisions privées de Guinée. « A partir d’aujourd’hui, on ne parlera plus de cette affaire. Mettons la balle à terre et ne parlons plus de cette affaire ! Car, le président a été clair, le dimanche dernier, lorsqu’il a répondu à l’invitation des militants. Tous ceux qui ont des problèmes avec le parti doivent venir ici pour qu’on en parle. Le RPG est une famille », a dit Bantama Sow.

Par ailleurs, le président de la séance a fustigé les propos de « certains leaders politiques qui ont tenu des propos non orthodoxe à l’endroit du RPG et de son président-fondateur. C’est notamment le cas du vice-président de l’UFDG, Fodé Oussou Fofana qui a, lors d’une assemblée générale de l’UFDG, affirmé que les portes de son parti sont grandement ouvertes ».

Enfin Sanoussi Bantama Sow a tenu à prévenir Docteur Fodé Oussou Fofana qu’il a intérêt à fermer les portes de l’UFDG : « s’il ouvre les portes de son parti, ses militants risquent de partir parce que le RPG se porte bien ».

Mamadou Mouctar Barry était au siège du RPG arc-en-ciel pour Guineematin.com

Tél. : 621607907