Les 6 et 7 avril 2018, la salle de conférence de la préfecture de Boké a abrité la sixième édition du concours de l’entreprise sociale  »osez innover » pour l’entrepreneuriat social et de la première édition du projet « Appui à la Gouvernance et à la Croissance économique durable en Zones extractives », a été clôturée le samedi 07 avril en présence des autorités de la préfecture de Boké. Entièrement financé par l’Affaire Mondiale Canada (AMC), à travers le centre d’études et de coopération internationale (CECI) et son partenaire « Osez Innover », le projet s’inscrit dans le cadre de l’indépendance et l’autonomisation de la jeunesse de la préfecture de Boké.

Au terme de deux journées de travail, regroupant 30 jeunes entrepreneurs compétiteurs, cinq (05) parmi eux ont été sélectionnés par le jury suivant un certain nombre de critères préalablement définis.

Après deux jours de travail, les 30 entrepreneurs participants répartis en deux groupes ont eu chacun 15 minutes devant les membres du jury pour présenter leurs plans d’affaires et défendre leurs idées d’entreprises. Après tout, les entreprises qui ont convaincu le jury, dirigé par Madame Djenkemba Condé, sont : Ferme aquaporique guinéenne d’horticulture (FAGHO), Resta Mobile, Savon Sanda, Fentengny Wash et Achat Verte charbon. Ces cinq entreprises lauréates bénéficieront d’un accompagnement financier de la part de l’entreprise « Osez Innover » pour le démarrage de leurs activités.

À noter que les trente (30) jeunes entrepreneurs qui ont participé à cette compétition avaient préalablement été tirés sur 750 qui ont été formés récemment à Kindia en entrepreneuriat social pendant 10 jours. Cette compétition est organisée par le Centre d’Etude et de Coopération internationale (CECI)-Guinée, en collaboration avec son partenaire de mise en œuvre « Osez innover ».

Pour rappel, l’entreprise sociale  »osez innover », au-delà de la formation basique destinée aux jeunes et aux femmes, investi dans l’écosystème entrepreneurial pour déclencher le changement social axé sur l’autonomisation des jeunes par l’auto emploi.

Après avoir remercié son bailleur « Affaire Mondiale Canada » (AMC) pour ses multiples accompagnements en faveur des jeunes femmes de Boké, le coordinateur du CECI-Guinée, Fanta Mamady Condé, a félicité les cinq entreprises lauréates qui bénéficieront d’un financement pour démarrer leurs activités.

Selon la fondatrice et la directrice-pays de l’entreprise sociale  »osez innover », Wiatta Thomas, le but de la compétition consiste aussi à booster la croissance économique, réduire le taux de chômage et la pauvreté dans la préfecture de Boké. Elle a également indiqué que sa structure a formé dans la préfecture de Boké 749 jeunes entrepreneurs en entrepreneuriat social, 16 PME sur l’approvisionnement du secteur minier et d’évaluation organisationnelle et opérationnelle, 130 groupements maraîchers en techniques agricoles et luttes préventives contre les insectes.

De son côté, la directrice pays du CECI-Guinée, Mme Rachel Gomez a invité les jeunes et femmes à poursuivre la bataille pour que la préfecture de Boké soit une destination privilégiée pour les investisseurs étrangers.

Enfin, cinq (05) autres entreprises sur les 25 non sélectionnées ont été retenues dans la liste d’attente du CECI et de son partenaire  »osez innover » pour de prochaines échéances.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin