Les prévenus Yaya Sow et Mamadou Diouldé Diallo sont poursuivis pour avoir volé nuitamment divers objets appartenant à Idrissa Oularé. Les faits se seraient passés en 2016, au quartier Yattayah, dans la commune de Ratoma. Leur procès s’est tenu ce mardi 15 mai 2018 au Tribunal de Première Instance de Dixinn, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est au quartier Yattayah, où réside la victime, que les deux acolytes ont effectué leur opération. Ils se seraient introduits nuitamment dans la concession, munis d’armes blanches. Au cours de l’opération, ils ont réussi à prendre des numéraires, en devises et en francs guinéens, ainsi que divers objets de valeur.

Selon nos infirmations, c’est à partir des téléphones volés que Yaya Sow et Mamadou Diouldé Diallo ont été localisés, puis mis aux arrêts et placés sous mandat de dépôt depuis le 25 octobre 2016.

Appelé à la barre, la victime monsieur Oularé a répertorié quelques biens enlevés par ces malfrats. « Ils sont venus la nuit, munis d’un sac contenant 3 couteaux et une paire de ciseaux. Ils ont pris 5 baffles, un DVD, 8 téléphones, 4 ordinateurs, 3 valises, des pagnes non cousus, 800 Euros, 150 mille CFA et plusieurs montant en francs guinéens », a-t-il cité.

Monsieur Oularé a fait savoir au tribunal que les pagnes ont été retrouvés chez Yaya Sow. Il ajoute que le téléphone qui a servi permis de les localiser pour les interpeller se trouvait avec Mamadou Diouldé Diallo. C’est pourquoi, dit-t-il, « pour la réparation de tous préjudices subis, je demande 250 millions de francs guinéens ».

Par contre, les prévenus nient complètement les faits allégués contre eux. Ils soutiennent mordicus avoir acheté le téléphone des mains d’un citoyen.

De son côté, le procureur Alsény Bah a demandé au tribunal de les retenir dans les liens de la culpabilité de vol aggravé en les condamnant à 5 ans d’emprisonnement. « C’est des faits de vol, suivis de circonstances aggravantes. Il y a eu la réunion, et ils ont volé pendant la nuit et par effraction. Donc, je vous demande de les retenir dans les liens de la culpabilité des faits de vol aggravé. Pour la répression, vous les condamnerez à 5 ans d’emprisonnement », a requis le procureur.

Pour la délibération le dossier a été renvoyé au 22 mai 2018. Yaya Sow et Mamadou Diouldé Diallo repartent à la Maison centrale de Coronthie où ils sont détenus depuis le 25 octobre 2016.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227/654 416 922

Facebook Comments

Guineematin