Comme partout ailleurs en Guinée, les épreuves du Certificat d’Etudes Élémentaires (CEE) ont démarré ce mercredi, 20 juin 2018, dans la préfecture de Koubia. Plusieurs autorités administratives et éducatives locales se sont mobilisées pour procéder au lancement officiel de cet examen national, a constaté le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

962 candidats dont 473 filles sont concernés par cet examen, passage obligé pour accéder au collège dans cette préfecture de Koubia. Ils sont repartis dans 10 centres d’examen dont 2 dans la commune urbaine, 2 à Fafaya, 2 à Gadha Woundou, 2 à Pilimini, 1 à Matakaou, et1 à Missira.

Dans la commune urbaine, le lancement officiel de cet examen a eu lieu au centre 1. Il a été présidé par Elhadj Aghibou Diallo, président de la délégation spéciale de Koubia, en présence de Mamady Konaté, délégué national, Malick Sall, délégué régional et Fara Kamano, directeur préfectoral de l’éducation de Koubia ainsi que des représentants des associations des parents d’élèves.

Ces différents responsables ont mis l’occasion à profit pour sensibiliser les candidats et les encadreurs au respect strict des principes généraux régissant les le déroulement des examens nationaux en Guinée. Après cette cérémonie de lancement officiel, la mission de supervision a visité le centre 2 de la commune urbaine et l’unique centre de la sous-préfecture de Matakaou, située à 22 km du chef-lieu de la préfecture.

Aucune situation irrégulière n’a été enregistrée dans les centres d’examen en cette première journée du CEE à Koubia.

De Koubia, Mamadou Alpha Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin