Siège de l'UFDGComme tous les samedis, l’assemblée générale de l’UFDG s’est déjà ouverte au siège du principal parti de l’opposition guinéenne, ce samedi. Mais, à part l’absence du président du parti, l’élément nouveau de ce premier samedi d’août 2016 est l’arrivée en héros de l’élu uninominal de la préfecture de Gaoual, rapportent les deux journalistes de Guineematin.com qui sont sur place.  

Ce sont des militants qui donnent l’impression d’être totalement satisfaits de l’homme qui ont célébré l’arrivée de l’honorable Ousmane Gaoual Diallo au siège national de l’UFDG par des applaudissements nourris et des cris « Gaoual ! Gaoual ! Gaoual ! »…

Interpellé et détenu en garde à vue pendant trois jours à l’escadron mobile numéro 3 de Matam, le député est sous contrôle judiciaire, suite à une auto-saisine du procureur de la République, qui lui reproche un délit d’offense au chef de l’Etat, et la plainte de trois hauts responsables de l’Etat et du parti présidentiel (Sanoussy Bantama Sow, Malick Sankhon et Hady Barry) que l’opposant a menacés s’ils organisent des contre-manifestations.

A l’absence de Cellou Dalein Diallo et de son proche et vice-président, Docteur Fodé Oussou Fofana, le parti a prévu que l’assemblée générale de ce samedi se passe sous l’égide de monsieur Bano Sow. Mais, les militants n’ont d’yeux et d’oreilles en ce moment que pour Ousmane Gaoual Diallo dont la communication est très attendue ici.

Du siège de l’UFDG, Ibrahima Sory Diallo et Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com