Les travailleurs du train Conakry Express ont suspendu leur grève lancée ce lundi, 13 août 2018 pour réclamer des meilleures conditions de vie et de travail. Cette décision est tombée à l’issue d’une rencontre entre les grévistes et un haut responsable du ministère des Transport. Le département a promis de satisfaire toutes les revendications des travailleurs, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

L’arrêt du train Conakry Express ne devrait durer qu’un seul jour (Ce lundi, 13 août 2018). Il va, si tout va bien, reprendre le service demain mardi. En effet, les travailleurs du train ont suspendu la grève qu’ils ont déclenchée aujourd’hui pour réclamer l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Une suspension qui fait suite à des promesses tenues par le secrétaire général du ministère des Transports qui a rencontré les grévistes. Mohamed Cheick Touré a promis aux travailleurs que l’ensemble de leurs revendications seront satisfaites.

« Aujourd’hui je suis heureux de négocier avec eux et dès demain on va commencer à signer les contrats de travail à durée indéterminée. Une commission tripartite a été mise en place pour s’occuper de l’immatriculation de l’ensemble des travailleurs à la caisse nationale de sécurité sociale. Donc tout ce qu’ils ont demandé, ils l’ont obtenu, ça veut dire qu’il n’y a plus de raison de ne pas recommencer le travail. C’est pourquoi Ils se sont engagés à reprendre le travail demain pour transporter les citoyens de Conakry », a déclaré Mohamed Cheick Touré au sortir de la rencontre.

Ibrahima Camara, porte-parole des travailleurs de Conakry ExpressDes déclarations confirmées par Ibrahima Camara, porte-parole des travailleurs de Conakry Express. Il indique que suite à ces promesses de leur ministère de tutelle, ils vont reprendre le travail demain mardi : « Ce qu’on a demandé, ils nous l’ont promis. Donc, demain le train Conakry Express va recommencer à circuler comme d’habitude », a-t-il dit.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin