Le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD), en collaboration avec l’ambassade d’Afrique du Sud en Guinée, a commémoré ce samedi 21 juillet 2018, le centième anniversaire de la naissance de Nelson Mandela. Le centre spécialisé dans la recherche, a organisé une conférence-débat portant sur la vie et le combat de Madiba, à son siège situé dans le quartier Kipé, à Conakry.

Deux jours après la célébration de la Mandela day, une journée internationale consacrée à Nelson Mandela, le CIRD, Centre International de Recherche et de Documentation, a commémoré en différé le centième anniversaire de la naissance du héros anti-apartheid et premier président noir d’Afrique du Sud. Le centre a organisé à cet effet, une conférence-débat sur le thème « Nelson Mandela : vie et combat d’un homme d’Etat ».

Conférence qui a connu la participation de l’ambassadeur d’Afrique du Sud en Guinée, de professeurs d’Universités ainsi de nombreux élèves et étudiants de la capitale. L’objectif est de présenter aux jeunes générations l’héritage laissé par Nelson Mandela afin que les valeurs d’égalité, de justice, de tolérance, de pardon et de paix qu’il a défendues soient pérennisées.

Mme Safiatou Diallo, Fondatrice du CIRD

« Le centenaire de la naissance de Nelson Mandela est célébré à travers le monde parce que cette icône de la sagesse universelle a mené un fervent combat contre les inégalités raciales. Comme Gandhi, il était un partisan de la non-violence. Sa solide conviction est restée inébranlable même devant ses adversaires les plus coriaces dans une Afrique du Sud d’alors, plongée dans l’apartheid », a déclaré la fondatrice du centre, madame Safiatou Diallo.

Parlant de cette initiative du CIRD de commémorer cette journée, la fondatrice du centre a indiqué qu’ « Aujourd’hui est un jour d’hommage. Un jour de célébration de la vie et du combat d’un homme d’Etat dont le parcours inspire des chercheurs, acteurs de la société civile et des entrepreneurs politiques. Cette initiative du CIRD, qui est le premier établissement privé en Guinée intervenant dans le domaine de la recherche, de la documentation et de la formation continue, vise à promouvoir et à pérenniser l’héritage laissé par Nelson Mandela et les autres pères fondateurs de la Nation arc-en-ciel », a-t-elle expliqué.

De son côté, l’ambassadeur d’Afrique du Sud en Guinée, Mdingi Mzwandile Mcgloria, qui a fait la prison avec Nelson Mandela alors qu’il était très jeune, a salué cette initiative du Centre International de Recherche et de Documentation.

SE Mdingi Mzwandile Mcgloria

« Je suis très honoré d’être parmi vous aujourd’hui pour célébrer et reconnaître les efforts d’un très grand leader africain qui fait partie des hommes politiques qui ont apporté un grand changement dans la vie politique internationale. L’héritage de Mandela que nous commémorons ce matin, c’est un héritage que nous léguons à la jeunesse, un héritage que nous avons eu à partager lorsqu’on portait des petites culottes dans la prison de Roben Island. Nelson Mandela a été décrit par plusieurs auteurs comme un leader visionnaire qui n’a jamais mis en compromission les valeurs de tolérance, de respect, de pardon. Pour Nelson Mandela, la tolérance, la paix et le respect sont des éléments clés qui apportent la prospérité non seulement en Afrique du sud mais aussi au reste du continent et au monde entier », a dit le diplomate sud-africain, qui souhaite que les jeunes générations du contient s’inspirent des valeurs défendues par Nelson Mandela pour pouvoir apporter des changements positifs dans leurs communautés respectives.

La vie de Nelson Mandela, son combat contre l’apartheid et pour l’égalité, les valeurs qui étaient les siennes, ainsi que le soutien de la Guinée au combat de Madiba, ont été ensuite longuement expliqués par les 6 panelistes qui ont animé la conférence-débat. La rencontre s’est achevée par la visite d’une exposition que le CIRD a consacrée à Nelson Mandela.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Guineematin