Dr. Cheick Taliby Sylla, ministre de l’énergie et de l’hydraulique

Fodé Moussa Sylla, un citoyen guinéen, accuse le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, Dr. Cheick Taliby Sylla, d’avoir proféré des menaces de mort à son encontre. Le jeune entrepreneur qui a contacté Guineematin.com, dit avoir déjà fait les frais d’une première menace du ministre qui l’a fait perdre son boulot. Aujourd’hui, il craint sérieusement pour sa vie.

Selon Fodé Moussa Sylla, il a entretenu pendant plusieurs années, de bonnes relations avec le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, Dr Cheick Taliby Sylla, qui est un parent proche à lui. Mais, ces derniers temps, leurs relations se sont beaucoup refroidies et ont pris une tournure cauchemardesque pour lui. « En 2012, après sa nomination en qualité de directeur général du projet d’aménagement hydroélectrique de Kaléta, il a sollicité à ce que je travaille avec son fils au sein de l’entreprise Ramos business international. A l’époque, j’étais directeur général adjoint d’une autre entreprise, j’ai démissionné donc pour aller collaborer avec son fils sur sa demande. J’ai été surpris donc qu’il se retourne contre moi malgré la loyauté et la franchise qui ont caractérisé notre collaboration », explique Fodé Moussa Sylla.

Il indique que les problèmes ont commencé entre lui et le ministre Taliby Sylla, lorsque ce dernier a décidé de mettre fin à sa collaboration avec son fils Ramane Sylla au sein de l’entreprise Ramos business international. « Il a dit qu’il va mettre fin à cette collaboration quels que soient les moyens qu’il va utiliser, il l’a fait. Ça fait 5 mois je ne travaille plus au sein de la société, je ne perçois pas mon salaire. Il a donné des instructions fermes à son fils de ne plus travailler avec moi, malgré que je sois associé au sein de l’entreprise et que tous les contrats que l’entreprise a eus dans le projet Souapiti, c’est moi qui en est le signataire », a souligné notre interlocuteur.

Fodé Moussa Sylla estime que le ministre de l’énergie et de l’hydraulique l’a utilisé pour faire bénéficier des contrats à son fils dans le projet Souapiti avant de l’écarter de la société. Pour lui, il n’a été qu’un moyen pour Cheick Taliby Sylla de masquer le népotisme qu’il est en train de faire en donnant des contrats à l’entreprise qu’il a ouvert pour son fils. « Mais, ce qui m’inquiète aujourd’hui, c’est que lui qui est ministre, lui qui jouit d’une autorité publique et il dispose les moyens de l’état, il me menace de mort. Il m’a même dit de préparer mon linceul. Pourtant, il connait mes parents, il connait mes grands-parents, nous sommes des proches parents », a-t-il dit.

Le jeune entrepreneur qui dit craindre sérieusement pour sa vie, interpelle donc le président de la République et son gouvernement, mais aussi l’opinion nationale en général, sur la menace de mort dont il est victime de la part du ministre Cheick Taliby Sylla.

Contacté par Guineematin.com sur cette question, le ministre a démenti la version de Fodé Moussa Sylla, tout en indiquant qu’il s’agit là d’un non-événement.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Guineematin