Trois morts et plusieurs blessés par des balles réelles tirés par des agents sensés assurer la sécurité des Guinéens, seulement pour avoir manifesté contre le détournement des votes par les CACV lors des élections locales du 04 février dernier. C’est une situation qui suscite la révolte de plus d’un citoyen à Conakry, à l’intérieur et à l’extérieur de la Guinée.

Ne pouvant plus accepter ce qu’elles considèrent comme étant des assassinats ciblés des jeunes qui habitent l’Axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa-Wanindra, les femmes de l’opposition guinéenne sont sorties manifester dans la journée de ce jeudi, 15 mars 2018, entre Koloma, Bambéto et Hamdallaye.

Avec des slogans et des cris « Alpha zéro ! Justice zéro ! Pouvoir assassin ! 93 morts, ça suffit, etc. », ces manifestantes avaient des images de certaines victimes dont Mamadou Baïlo Diallo (une des trois victimes, dont le nez a été déchiqueté par une balle hier) qu’elles brandissaient tout au long de leur cortège pour montrer la cruauté de ces assassinats.

Après Bambéto, leur point de ralliement, ces manifestantes sont d’abord remontées à Koloma-marché, avant de revenir sur Bambéto, puis continuer sur Hamdallaye. A Hamdallaye, elles ont pris la route de Concasseur pour se rendre chez le Médiateur de la République où les mêmes slogans ont été répétés avec des chansons improvisées. Dans ses chansons qu’elles improvisaient l’une après l’autres, on entendait dire, entre autres, que le « pouvoir Alpha Condé est devenu un vrai danger pour les citoyens de la Guinée et l’unité nationale »…

Pendant un bon moment, le Médiateur de la République qui voulait recevoir une délégation de ces manifestantes dans son bureau s’est entendu lui aussi attaquer avec des slogans « Médiateur zéro », etc.

Mais, cette manifestation sera-t-elle suffisante pour arrêter le massacre de ces jeunes qui n’ont fait qu’exercer un droit constitutionnel en manifestant dans la rue ?

En attendant de revenir sur cette manifestation, Guineematin.com vous propose quelques vidéos relayées en direct sur notre page Facebook officielle par nos reporters :








A suivre !

Facebook Comments

Guineematin