La direction nationale de la protection civile guinéenne vient d’être dotée d’un magasin central de la protection civile à Matoto. L’inauguration de ce local a eu lieu hier  jeudi, 21 juin 2018, en présence de Nawa Damé,  secrétaire général du ministère de la sécurité et de la protection civile, de représentants de la délégation de l’Union européenne en Guinée et de la France, mais aussi des sapeurs-pompiers guinéens fortement mobilisés, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Financée à hauteur de 40% par l’Etat guinéen et le reste par les partenaires comme l’Union européenne et la France, la construction de ce magasin vise à faciliter le stockage dans des bonnes conditions, du matériel de la protection civile : tenues et équipements techniques.  « Ce magasin a pour but de stocker les matériels nécessaires aux sapeurs-pompiers. Le but n’est pas de faire du stockage permanent mais d’avoir une petite réserve de matériels lorsque les sapeurs-pompiers en ont besoin.

Parce que quand les sapeurs-pompiers vont en intervention, ils ont besoin de tuyaux, de motos pompes, et au bout d’un certain temps, les matériels peuvent s’user. C’est le but de ce magasin d’avoir une petite réserve de matériels pour pouvoir remplacer rapidement le matériel qui est usé, et que les sapeurs-pompiers puissent intervenir en tout lieu et en tout temps au profit de la population guinéenne », a indiqué le commandant Marc Feigneux, conseiller du directeur national de la protection civile guinéenne.

Présent à l’inauguration de ce local, Moussa Camara, directeur national de la protection civile guinéenne, a rappelé les conditions dans lesquelles étaient conservés les matériels des sapeurs-pompiers guinéens : « Avant la construction de ce magasin, nous recevions des  matériels qui sont éparpillés partout : certains dans la salle de réunion de Matoto, d’autres à l’école de Kafilia, d’autres à Kagbelen et un peu à Kaloum.  Donc, on n’avait pas la gestion de nos matériels, et c’est la construction de ce magasin qui va nous permettre de gérer efficacement nos matériels et les regrouper au même lieu », a dit Moussa Camara.

Après l’inauguration du magasin central de Matoto, la délégation a visité le chantier de construction de la caserne de Nongo. Cette caserne est composée d’un bâtiment administratif, d’un bâtiment opérationnel, un local qui permet de stocker les véhicules et le matériel opérationnel. Les travaux de construction de cette caserne sont à hauteur de 55%  selon l’ingénieur. « Cette caserne va permettre d’opérationnaliser les opérations liées au secours aux personnes sur les risques qu’on identifie à domicile, feu, accidents de la route et autres risques majeurs auxquels peuvent être confrontés la commune », a déclaré Florianne Heine de France Expertise.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin