Le comité de suivi de l’accord politique du 12 octobre 2016 a commencé sa 24ème session depuis quelques minutes. Mais, à la rencontre de ce mardi, 3 juillet 2018, les acteurs politiques et les représentants de l’Administration centrale et des institutions se retrouvent sans la principale formation de l’opposition guinéenne, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui est au ministère de l’Administration, lieu de la rencontre.

Hon. Cellou Baldé

Joint au téléphone par notre reporter pour connaître les raisons de cette absence, l’honorable Cellou Baldé de l’UFDG a dit être actuellement à l’Assemblée nationales, estimant qu’il n’y a eu ni respect de fond, ni de la forme cette rencontre.

« C’est des e-mails qu’ils ont balancé aux gens pour dire qu’il y a cette rencontre. Ils font semblant comme si tout va bien, alors qu’on s’est retiré de ce comité depuis. Nous avons même déposé un mémorandum sur la table du Premier ministre ; mais, jusqu’à présent, on n’a pas eu de réponse. Nous sommes donc à l’Assemblée Nationale parce qu’il y a des projets de loi à examiner », a dit l’opposant.

A rappeler qu’à part l’UFDG, toutes les autres entités sont présentes dans la salle. Le RPG est représenté par l’honorable Amadou Damaro Camara, l’UFR par honorable Deen Touré et Boubacar Barry. La CENI par le commissaire Étienne Soropogui. Et, parmi les diplomates, on peut noter la présence de l’ambassadeur des États-Unis, le chef de la délégation de l’Union européenne, ainsi que plusieurs autres personnalités.

A suivre !

De Kaloum, Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622680041

Facebook Comments

Guineematin