Une violente bagarre qui s’est soldée par des blessures a éclaté, lundi, 12 mars 2018, autour d’un domaine agricole, entre des citoyens du village de Donghol et des contribuables du secteur Kounsa, relevant tous du district de Saaré-Kaly, dans la commune rurale de Dalein, à 30 km au Nord du chef-lieu de la préfecture de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne.

Ce sont des jeunes de Donghol Saaré Kaly qui sont partis défricher un domaine agricole situé dans la zone tampon entre leur village et le secteur Kounsa, explique le sous-préfet de Dalein, Baaba Sow.

« Ils sont allés défricher sans avoir demandé au préalable à leurs parents la limite avec le secteur Kounsa. Ils alors dépasser la limite » a précisé l’autorité sous-préfectorale.

Il semble que les citoyens Souleymane Diallo et Mouctar Diallo qui étaient sur le champ entrain de défricher la zone ont été surpris et tabassés sur le terrain par leurs voisins de Kounsa.

Quelques jours après cet incident survenu dans le domaine agricole, des citoyens de Kounsa seraient venus en grand nombre à Donghol où ils ont agressé les familles des jeunes qu’ils avaient trouvé entrain de défricher une partie de leur champ.

Au cours de cette seconde bagarre, le sieur Souleymane Diallo (45 ans) et son épouse Ilyassou Diallo, une nourrice qui portait un enfant âgé environ de 12 mois ont eu des des contusions sur le dos et des blessures sur la tête pour la femme. Tandis que Mouctar Diallo, âgé d’environ de 56 ans a perdu une dent.

De l’autre côté, dans la foulée, l’imam de Kounsa, Modi Bobo, qui faisait partie de cette expédition punitive, a été copieusement roué de coups.

Les citoyens de Kounsa ont alors pris le devant et sont venus très tôt à Labé ville pour porter plainte contre leurs voisins de Donghol.
Poursuivi devant le parquet, les accusés de Donghol, Souleymane Diallo, Mouctar Diallo et Boubacar Poré Diallo ont été incarcérés à la maison centrale de Labé où ils sont restés du vendredi soir au mardi.
« Les prévenus ont tous été libérés. Ils sont rentrés à Saaré-Kaly » indique le sous-préfet de Dalein, Baba Sow qui garde un grand espoir de voir ce conflit résolu en famille, à l’amiable.

La goutte d’eau qui aurait fait déborder le vase est le fait que les citoyens de Kounsa n’auraient pas voulu permettre à leurs voisins de Donghol de faire leurs cultures pour cette saison agricole dans la zone qu’ils ont défriché par inadvertance. Au même moment, ceux de Donghol trouvaient inadmissible de défricher un domaine avec toutes les peines que cela comporte et laisser d’autres personnes y travailler.

A préciser que le Tribunal de Première Instance de Labé est également saisi d’un autre dossier de conflit domanial entre des citoyens de ce même district Saaré-Kaly, relevant de la commune rurale de Dalein, dans la préfecture de Labé.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin