C’est le troisième renvoi du procès contre Paul Moussa Diawara (ancien Directeur Général de l’office guinéen de publicité) et Sékou Camara (ancien directeur général de l’Office guinéen des chargeurs) poursuivis pour détournement de fonds publics au tribunal de première instance de Kaloum. Après avoir rejeté les exceptions soulevées la semaine dernière, le juge a de nouveau renvoyé l’affaire, a un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Paul Moussa Diawara, ancien directeur général de l’OPG (office guinéen de publicité), et Sékou Camara de l’OGC (Office Guinéen des Chargeurs) et deux autres cadres sont poursuivis pour détournement de fonds publics et complicité au préjudice de l’Etat.

Pour l’audience de ce vendredi, le juge s’est prononcé sur les exceptions soulevées la semaine dernière par les avocats de la défense. Ainsi, le juge Mohamed Cherif Sow a rejeté l’exception de compétence territoriale. Ensuite, il a rejeté la demande de la défense relative au fait que l’agent judiciaire de l’Etat ne peut se constituer partie civile dans cette affaire.

En outre, le juge a accédé à la demande de disjonction des deux procédures. Cela veut que Sekou Camara et Mamadou Saliou Barry, respectivement ancien DG et ancien agent comptable de l’OGC seront jugés séparément avec les deux cadres de l’OGP. Ces deux cadres sont Paul Moussa Diawara, ancien directeur général de l’office guinéen de publicité, et Inza Bayo, ancien DAAF de la même entreprise.

Pour rappel, Paul Moussa Diawara est soupçonné d’avoir détourné la somme de 39 milliards 679 millions 698 mille francs guinéens. Alors que Sékou Camara de l’OGC est poursuivi pour un montant de 25 milliards 491 millions de francs guinéens.

L’affaire a été renvoyée au 25 juillet 2018 à la demande des avocats de la défense qui ont dit vouloir prendre connaissance du dossier avant l’ouverture des débats sur le fond.

Alpha Mamadou Diallo depuis le TPI de Kaloum pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin