Après avoir paralysé le système éducatif guinéen depuis le 13 novembre, la grève des enseignants est en train d’entraîner des dégâts importants et des blessés. Dans la matinée de ce mercredi, 06 décembre 2017, après avoir fait le tour des écoles publiques et privées, les élèves qui manifestaient ont rallié les locaux de la Direction Préfectorale de l’Education de Labé avec des slogans hostiles au pouvoir du président Alpha Condé du genre « Alpha zéro, K2 zéro », rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Tout au long de leur parcours, ces élèves ont laissé des traces. Des pneus ont été brûlés dans plusieurs endroits. Les traces sont encore visibles au niveau des Ronds-points Hoggo M’bouro et Hôpital Régional.

Plus loin, ces élèves, arrivés à la DPE, se sont heurtés à un dispositif de sécurité assuré par les agents de l’Escadron Mobile N°8 de la Gendarmerie et la CMIS qui gardaient les lieux.

Le bilan des affrontements a été un peu lourd : le bâtiment de la DPE a été pris à partie par des élèves mécontents. Les vitres des bureaux de la directrice et du responsable des ressources humaines ont été brisées par des pierres lancées par des manifestants avant d’être dispersés par les forces de l’ordre qui ont usé du gaz lacrymogène.

Dans la foulée, certains élèves blessés suite à des chutes ou aux jets de pierres ont été admis à l’hôpital régional de Labé.

Au moment où nous quittions les lieux, les manifestants étaient rentrés à domiciles et aucune école ne donnait cours en ce mercredi.

De Labé, Alpha Boubacar DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments