Oumar Tounkara

Comme indiqué dans une précédente dépêche de Guineematin.com, le mouvement syndical guinéen, en particulier le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), dirigé par Aboubacar Soumah ne semble pas blaguer ! Il annonce le début d’une autre grève générale et illimitée à partir du samedi prochain, 26 mai 2018, sur toute l’étendue du territoire guinéen.

C’est le chef des négociations, Oumar Tounkara, secrétaire général adjoint du SLECG qui a conduit la délégation syndicale ce jeudi, 24 mai 2018, à la rencontre des autorités au ministère de la Fonction publique.

Au sortir de la rencontre, le syndicaliste n’a pas caché sa déception. Oumar Tounkara a dénoncé un manque de volonté de l’administration Alpha Condé qui ne veut pas rehausser le niveau des salaires des enseignants guinéens.

Ces enseignants alors convoqués à une réunion d’urgence demain, vendredi 25 mai 2018, pour enclencher une nouvelle grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire guinéen à partir du samedi prochain. L’objectif est de contraindre le pouvoir à payer un peu plus ceux qui « bouffent de la craie » pour éduquer les enfants du pays.

A suivre !

Siba Guilavogui était au ministère de la Fonction publique pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin