Depuis deux jours, la cité de Banankoro, dans la préfecture de Kérouané, est confrontée à des perturbations. Des citoyens de la ville et d’autres venus des environs ont pris d’assaut et barricadé les routes. La publication des listes de candidats du RPG arc-en-ciel pour les élections locales du 04 février 2018 sont à l’origine du malentendu. Une situation qui a sérieusement perturbé les activités, empêchant les populations de vaquer à leurs occupations, a constaté sur place Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Des pneus ont été calcinés dans les grands carrefours de Banankoro, hier, jeudi 14 décembre 2017. Les jeunes manifestants, tous Kouranko, estiment avoir été mis à l’écart dans l’élaboration de la liste pour les élections locales. Ils accusent le RPG arc-en-ciel, à travers son secrétaire politique, Elhadj Mohamed Lamine Condé, et son secrétaire administratif, Balla Mansaré, d’avoir fait la liste en écrivant leurs noms en premier. Ce qui a provoqué la colère des jeunes Kouranko qui pensent être mis à l’écart. Les manifestants exigent le départ des deux responsables du RPG à Banankoro.

Pour le secrétaire du parti, Elhadj Djomba Mory, « les jeunes sont dans leurs droits ; mais, ils doivent agir de façon pacifique et non pas avec la violence. J’ai pris note de leurs revendications, je vais réviser la liste avec le Bureau Politique National », a-t-il promis.

Mais, cet engagement d’Elhadj Djomba Mory ne semble pas rassurer les jeunes. Un d’entre eux a dit au correspondant local de Guineematin.com sa déception : « Nous sommes Kouranko, nous devons choisir notre maire et les vices-maires », dit-il, accusant certains « étrangers » de vouloir s’imposer sur eux, les autochtones.

Un autre manifestant a laissé entendre que « les motos et véhicules du RPG arc-en-ciel vont être expropriés ». Selon nos informations, ces engins seront saisis plus tard par les jeunes.

Le député Bangaly Kourouma a tenté de calmer le jeu. Heureusement, il n’y a pas eu de perte en vies humaines ; mais, on note un blessé dans le rang du comité directeur du RPG-Arc-en-ciel.

Moussa Oulen Traoré pour Guineematin.com

Facebook Comments