Les barrages hydroélectriques se multiplient sur le fleuve Konkouré. Après Garafiri, Kaléta et Souapiti, c’est au tour du barrage d’Amaria de connaître son lancement. La cérémonie a été présidée par le professeur Alpha Condé hier, vendredi 19 janvier 2018, à Amaria, situé dans la commune rurale de Ouassou, préfecture de Dubréka, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters. Les populations de Ouassou se sont fortement mobilisées pour cette cérémonie qui a connu également la présence des ministres Tibou Kamara, Cheikh Taliby Sylla, Abdoulaye Magassouba, Mohamed Tall.

Dans son discours de circonstance, le ministre l’Energie et de l’hydraulique, Cheikh Taliby Sylla a dit que la centrale d’Amaria sera d’une capacité de 300 mégawatts avec une hauteur de 60 mètres. Il a également vanté les mérites du président Alpha Condé pour sa volonté de sortir la Guinée de l’obscurité et de la pauvreté.

Le président Condé a promis à tout mettre l’œuvre pour la réalisation des travaux dont la durée est de 56 mois.
Selon nos informations, le barrage d’Amaria, une fois réalisé, « offrira la garantie de produire de l’électricité aussi bien au projet intégré qu’au réseau national guinéen ».

Nous y reviendrons !

Alpha Mamadou Diallo de retour d’Amaria pour Guineematin.com

Facebook Comments