Le préfet de Labé, Elhadj Safioulaye Bah, a procédé ce mercredi, 20 juin 2018, au lancement officiel des épreuves du Certificat d’Etudes Élémentaires (CEE) dans la commune urbaine. Accompagné de plusieurs responsables du secteur éducatif de la région, l’autorité préfectorale a prodigué des conseils aux candidats et aux encadreurs pour un bon déroulement de cet examen national, rapporte un correspondant de Guineematin.com basé à Labé.

C’est l’école primaire de Daka 1 qui a abrité le lancement officiel des épreuves du Certificat d’Etudes Élémentaires à Labé. Un centre qui accueille 220 candidats dont 123 filles. « Toutes les dispositions sont prises pour la bonne marche de ces évaluations. Un agent de santé est sur place pour assurer les soins au cas où l’un des candidats présenterait un malaise quelconque. Quant à la sécurité des lieux, un agent de sécurité est posté pour sécuriser le centre », a indiqué le chef de centre, Mamadou Saliou Pellel Diallo.

Elhadj Safioulaye Bah

Avant de lancer la première épreuve de Rédaction, le préfet de Labé, Elhadj Safioulaye Bah, s’est adressé d’abord aux candidats à qui il a prodigué quelques conseils : « Sachez que ce n’est qu’une étape. Les sujets qu’on va vous donner, c’est des sujets que avez déjà vus en classe. N’ayez-pas peur, écrivez ce que vous savez et ne cherchez pas à copier ce que votre prochain a écrit. Parce que très souvent, la personne à qui vous demandez connait moins que vous, et cela pourrait vous induire en erreur », a-t-il dit devant les élèves.

Les 14 333 candidats de la région administrative de Labé ont entamé cet examen national dans le calme et la sérénité. En ce qui concerne la commune urbaine de Labé, aucun incident n’a été signalé lors de cette première journée.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin