À quelques heures du lancement officiel de l’examen d’entrée en 7ème année, l’heure est aux derniers réglages. Après une tournée de sensibilisation dans les trois centres de regroupement de la ville, le Directeur Préfectoral de l’Education (DPE) de N’Zérékoré a fait le point sur les préparatifs et la situation des candidats, rapporte Guineematin.com, à travers son correspondant dans la capitale de la Guinée forestière.

Selon le DPE, Moussagbé Diakité, sa direction est prête à affronter les examens nationaux qui débuteront demain mercredi, 20 juin 2018. « Vous devez savoir qu’aujourd’hui, nous sommes fin prêts pour le coup d’envoi des examens de fin d’année de l’école primaire. Nous avons pris toutes les notes de services, les dispositions sécuritaires ; couverture sécuritaire, couverture sanitaire, sont prises. Donc, à l’heure où je vous parle, tous les encadreurs, les délégués, les chefs de centre ont rejoint leurs centres et au moment même où je vous parle, ils sont tous entrain d’entretenir les surveillants et les candidats pour le respect des règlements généraux régissant les examens en République de Guinée pour donner le coup d’envoi demain à partir de 9h 00 », a dit monsieur Diakité.

En ce qui concerne l’examen d’entrée en 7ème année, « la DPE de N’zérékoré compte 10 mille 310 candidats, dont 4 mille 477 filles, en Enseignement Général. En Franco-arabe, nous avons 1 197 candidats, dont 258 filles. Ce qui fait un total général, de l’examen de fin d’études élémentaire, de 11 mille 507 candidats tous niveaux confondus, dont 4 mille 735 filles. Tout ce beau monde est reparti dans 35 centres d’examen, 18 dans les zones rurales et 17 dans la commune urbaine. Ils seront évalués dans 388 salles, en raison de 2 surveillants par salle », a précisé monsieur Diakité.

Pour terminer, le Directeur Préfectoral de l’Education a invité les candidats à la sérénité et à l’indépendance totale. « Je voudrais solliciter aux candidats d’être sereins, de garder le sang froid et de faire un travail personnel dans les centres d’examens pour éviter les cas de fraudes. J’ai fait des sensibilisations pour qu’ils soient indépendants dans leurs centres d’examen, indépendants de tout document, de tout téléphone et de toute consultation. Ce qui sortira, c’est ça le vrai résultat », a-t-il fait remarquer.

À noter que le coup d’envoi de l’examen du Certificat d’Etudes Elémentaires sera donné demain mercredi, 20 juin 2018, par le préfet Elhadj Sory Sanoh à l’école primaire Mamadou Konaté à partir de 9h 00. Ce sera en présence du maire, des responsables éducatifs de N’zérékoré et des médias.

De N’zérékore, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tel: +224 620166816

Facebook Comments

Guineematin