Mamady Doudou Camara

Les examens nationaux session 2018 ont été clôturés ce samedi, 30 juin 2018 par le baccalauréat unique. Et, c’est le moment choisi par le DPE pour faire le bilan des trois examens nationaux. Il annonce sept surveillants éliminés et des téléphones saisis dans des salles d’examen de la préfecture, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

A Conakry comme partout ailleurs dans le pays, le déroulement du baccalauréat de cette année suscite une multitude des réactions. Beaucoup dénoncent des fraudes majeures, évoquant notamment l’utilisation de téléphones portables dans les salles d’examen. Mais, à Siguiri, la DPE a sévi pour éviter de porter atteinte à la crédibilité de cet examen national tout comme les deux autres qui l’ont précédé. Selon Mamady Doudou Camara, le directeur préfectoral de l’éducation de Siguiri, tous les surveillants qui ont cautionné les tentatives de fraude dans la préfecture ont été éliminés et les téléphones ont été saisis.

« En mettant point final aux examens nationaux à Siguiri, je ne ferai que me réjouir parce que dans l’ensemble les examens se sont très bien déroulés suivant les règlements généraux des examens. Vous savez que dans tout examen, les candidats cherchent la voie facile, c’est ça qui entraîne l’utilisation des téléphones, le port des documents et la désobéissance des surveillants. Mais, à Siguiri, on peut se frotter les mains, parce que toutes les tentatives de fraude ont été déjouées.

A l’examen d’entrée en 7ème année, un surveillant a été éliminé à Boukaria parce qu’il possédait un téléphone ; au BEPC, un jeune a été mis aux arrêts après avoir escaladé le mur d’un centre d’examen avec des traités en poche qu’il voulait introduire dans les salles de classes ; et au baccalauréat, six surveillants ont été éliminés au centre Sékou Tamine Barry parce qu’ils avaient laissé les candidats utiliser des téléphones dans les salles d’examen. Les délégués ont saisi également un nombre incalculable de téléphones avec des candidats », a déclaré le DPE.

Mamady Doudou Camara se félicite donc du travail des délégués et tire un bilan satisfaisant du déroulement des examens nationaux dans la préfecture. Et, pour éviter des fraudes lors des prochains examens nationaux, le DPE de Siguiri souhaite que les téléphones portables soient déconnectés à internet : « C’est que je suggère au gouvernement, qu’il cherche à déconnecter les téléphones pendant le déroulement des examens nationaux jusqu’à la fin des épreuves », a-t-il déclaré.

Une mesure qui sera toutefois impossible à mettre en œuvre à moins que les autorités ne décident de couper internet dans tout le pays.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin