Le président de l’Assemblée nationale, honorable Claude Kory Kondiano, a reçu hier vendredi, 07 avril 2018, une délégation de députés européens, venus échanger autour de la coopération entre les parlements guinéen et européen. A cette occasion, les deux parties ont évoqué la question de la fermeture de la décharge publique de Dar-es-Salam qui préoccupe la représentation nationale guinéenne, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est en présence de membres du Conseil économique et social et des députés membres de la commission environnement et développement durable de l’Assemblée nationale, que l’honorable Claude Kory Kondiano a reçu en audience les Euros députés en séjour en Guinée du 03 au 07 avril 2018.

En recevant les trois députés européens, le Président de l’Assemblée nationale a tout d’abord tenu à saluer et à remercier l’union européenne pour l’appui apporté à son institution et à la Guinée.

« Qu’il s’agisse de l’appui institutionnel ou du renforcement des capacités des parlementaires, votre aide nous a été d’une grande utilité dans l’accomplissement de notre travail. Je tiens à vous remercier très sincèrement (…) »

Abordant le problème épineux de la décharge de Dar-es-Salam où un éboulement a provoqué la mort de 9 personnes en août 2017, Claude Kory Kondiano, a salué l’engagement et la volonté de l’ensemble des partenaires, notamment l’union européenne, pour l’accompagnement de la Guinée à la recherche d’une solution durable et allant dans le sens de la protection de l’environnement, de la préservation de la santé de la population et de la quiétude sociale.

Le même appel a été lancé aux membres de la commission interinstitutionnelle, composée de députés et de commissaires du Conseil économique et social, qui participe au projet.

« Je vous demande d’accélérer pour que le projet de fermeture de la décharge de Dar-es-Salam soit une réalité dans notre capitale. Nous ne voulons plus vivre d’un nouveau drame », a dit en substance le Chef du parlement guinéen.

Au nom de ses pairs, le député Norbert Neuser, s’est dit satisfait de cet entretien qui s’inscrit dans le cadre d’une mission d’évaluation post-Ebola et des aides apportées à la Guinée pendant cette période épidémiologique.

« Notre visite s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre nos deux parlements. C’est également l’occasion d’évaluer la situation post-Ebola et les projets financés par l’Union Européenne », indique le député européen. Plus loin il dira avoir remarqué le besoin en matière de santé, d’éducation et d’agriculture. Autant de secteurs qui bénéficient de l’appui de l’union européenne en Guinée, a souligné l’Euro député Allemand.

Après cette audience, le président de l’Assemblée nationale a eu également un entretien avec les députés de la commission santé, jeunesse, sports, art, culture et patrimoine historique, conduits par leur président, l’Honorable Ben Youssouf Kéïta.

Au sortir de la rencontre, le président de la commission interinstitutionnelle en charge du traitement des déchets, Elhadj Hann a dit à la presse dont Guineematin.com, sa satisfaction.

« C’est l’occasion pour nous d’exprimer notre satisfaction à l’endroit des partenaires au développement et les bailleurs de fonds qui nous assistent dans le traitement de cette question liée aux déchets en Guinée», a dit Elhadj Hann du CES.

Très optimiste, ce représentant du Conseil économique et social se félicite de l’engagement financier et technique de l’union européenne, de la BID et de la société DORANOVA aux côtés du gouvernement guinéen à travers l’agence nationale d’assainissement et de la salubrité publique.

De son côté, le président de la commission environnement et développement durable de l’Assemblée nationale, l’honorable Sékou Benna Camara, a souligné que « l’Assemblée nationale est en harmonie avec les députés de l’union européenne dans le cadre de la santé publique et de l’assainissement ».

Egalement vice-président de la commission interinstitutionnelle en charge du traitement des déchets, l’honorable Camara souligne la création d’une plateforme public-privé intégrant l’ensemble des acteurs qui interviennent dans le secteur de l’assainissement. « Cette plateforme est chargée de solutionner la problématique de la décharge de Dar-es-Salam qui a bénéficié d’un financement de l’ordre de 18 millions de dollars américains ».

Il faut souligner que depuis quelques jours, des plaques sont posées à l’entrée de la décharge de Dar-es-Salam (côté Concasseur), annonçant des « travaux d’aménagement d’urgence de la décharge de la Minière » financé par le 10ème FED de l’union européenne pour un délai d’exécution de six mois.

Ce qui réjouit sans doute les populations riveraines qui ont exprimé récemment à Guineematin.com, leurs inquiétudes face au mutisme du gouvernement depuis le drame d’août 2017 qui a causé des pertes en vies humaines et d’importants dégâts matériels.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Guineematin