Le courant électrique continue à faire des victimes dans la capitale guinéenne. Très tôt, dans la matinée de ce dimanche, 2 septembre 2018, c’est le siège du site Vision Guinée qui a pris feu, à Koloma marché, dans la commune de Ratoma. Les meubles, ordinateurs et plusieurs autres matériels importants sont partis en fumée, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

« J’ai été appelé par certains voisins qui ont constaté cet incendie ! », a introduit Amadou Aliou Barry, Administrateur Général du site. C’est donc une fumée qui s’est déclarée en haut de l’immeuble qui abrite notre site. J’ai échangé avec eux, ils m’ont dit qu’il y a un incendie dans mon bureau. J’ai appelé mon associé, Ciré Baldé, on est arrivé, on a ouvert la porte ; mais, l’intérieur était inaccessible. La fumée était partout. Dans un premier temps, on s’est battu pour ouvrir les portes et les fenêtres afin que la fumée puisse se dégager un peu et qu’on puisse entrer et voir ce qu’il y a à l’intérieur, a ajouté monsieur Barry.

Concernant les pertes enregistrées, monsieur Barry a annoncé que tout est malheureusement parti en fumée. « Comme vous le constatez ici, tout est parti en fumée ! Que ça soit les ordinateurs, les imprimantes, les tables, les chaises… Tout est parti. Pour le moment, il est difficile de chiffrer avec exactitude la perte enregistrée ».

Enfin, sur les causes de cet incendie, Amadou Aliou Barry déplore la qualité des installations du courant électrique. « J’appelle les concessionnaires et les électriciens à plus de responsabilité au niveau des instillations du courant électrique parce qu’il y a une dépendance entre les concessionnaires et les électriciens. Si le concessionnaire veut que ça se passe bien, ça se passera bien. Donc, s’il exige la qualité, c’est ce qui va se faire. Pour le moment, on peut dire que c’est un court-circuit qui est à l’origine du feu », a précisé la victime.

Guineematin.com exprime tout son soutien à ses confrères de VisionGuinée

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin