Hélène Savané

C’est la première « décision » publique de la toute nouvelle directrice générale du Port Autonome de Conakry. Nommée la semaine dernière à la tête de la Direction Générale du Port Autonome de Conakry, en remplacement de madame Hawa Kéïta, madame Hélène Savané a été installée hier, jeudi.

Et, ce vendredi, 21 septembre 2018, la nouvelle patronne des lieux s’est réveillée avec une décision ! Une note de service qui suspend monsieur Ibrahima Kalil Keita, Directeur Financier et Comptable « pour faute lourde » !

Ibrahima Kalil Kéita

Mais, quelle est cette « faute lourde » qui aurait été ainsi commise par ce responsable ? Evidemment, tous ceux qui ont parlé à Guineematin.com n’ont qu’une seule et même réponse : c’est sa lettre d’information adressée au ministre des Transports ! On apprend que Kalil Kéïta s’est donné le temps de rédiger cinq pages de constats et remarques sur le contrat avec Albayrak pour permettre à son ministre de bien comprendre le danger de cette concession.

Et, comme réponse, c’est lui qui est suspendu, sans doute pour se taire et aussi semer la terreur au sein des travailleurs pour éviter toute autre critique sur ce que les Guinéens appellent « la vente du Port ».

Il importe de noter que le leader du syndicat des travailleurs du PAC est déjà en prison à cause de sa farouche opposition contre cette concession. Comme pour dire qu’il est désormais interdit de critiquer « la vente du port de Conakry » par les autorités actuelles. Jusqu’à quand ?

En attendant d’avoir la réponse, Guineematin.com vous propose la copie de cette note de service

Facebook Comments

Guineematin