Comme annoncé précédemment, l’opposition républicaine a appelé ce lundi, 14 mai 2018, à une journée ville morte. Contrairement à Enco5 et Cosa, la circulation est moins dense à Wanindara, dans la commune de Ratoma, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

L’opposition républicaine a demandé à ses militants et sympathisants d’observer une journée ville morte ce lundi. Et, contrairement aux citoyens qui occupent l’axe Cosa-Enco5, les habitants des quartiers comme Wanindara et Sonfonia ont observé à la lettre ce mot d’ordre. Ici, les magasins et boutiques sont fermés partout. La circulation routière est aussi moins dense. Peu avant 12 heures, des jeunes avaient commencé à se mobiliser vers Wanindara marché ; mais, à peine regroupés, des policiers de la CIMIS numéro 3 sont venus les disperser à coup de gaz lacrymogènes.

Actuellement (12heures 10′), la circulation reprend peu à peu et les policiers (au moins 5 agents) sont toujours visibles sur la route.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin