L’opposition républicaine a appelé à une journée ville-morte ce lundi, 14 mai 2018, pour protester contre le refus du pouvoir de restituer les voix volés lors des élections locales du 04 février dernier. Mais, pour l’instant (11 heures), cet appel n’a pas été entendu par les citoyens de l’axe Cosa-Enco5, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur cet axe.

L’opposition républicaine s’est retirée du comité de suivi de l’accord politique à cause, dit-elle, du refus de la mouvance présidentielle de prendre en compte ses préoccupations. Pour mettre la pression sur le Gouvernement et l’obliger à restituer les voix sorties des urnes, elle a appelé à une journée ville morte ce lundi. Mais, pour l’instant, cet appel n’a pas été entendu par les citoyens qui occupent l’axe Cosa-Enco5 où la circulation est normale.

À Cosa par exemple, les boutiques, magasins et stations d’hydrocarbures sont ouverts. Les petits étalagistes aussi sont visibles au carrefour.

A suivre !

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Guineematin