A la mis-journée de ce lundi, 12 mars 2018, journée décrétée ville morte par l’opposition guinéenne, nous apprenons que des jeunes de Matoto ont attaqué le siège de nos confrères du groupe Hadafo médias (qui abrite la radio et la télévision Espace).

Selon Mamadou Sadio Baldé, un des journaliste-reporter de la télévision Espace, joint au téléphone par un journaliste de Guineematin.com, le personnel est pris en otage par des jeunes surexcités, venus de Matoto.

La même information a été confirmée par Moussa Moise Sylla, Directeur de la télévision Espace et un des animateurs de l’émission « Les Grandes Gueules », également joint au téléphone par un reporter de Guineematin.

Selon ce dernier, les agents de la sécurité qui sont arrivés sur les lieux n’ont fait aucune arrestation, alors que les jeunes agresseurs sont toujours sur place et aux aguets.

Déjà, des véhicules du personnel, ainsi que des vitres du bâtiments ont été endommagés par les agresseurs qui n’ont fait l’objet d’aucune arrestation par des agents qui auraient essayé de les calmer par la sensibilisation…

Pour le moment, les journalistes, techniciens, responsables et membres du personnel sont dans le bâtiment, malgré la tension qui règne dehors.

Enfin, on apprend qu’un véhicule de reportage du groupe Evasion aurait également été attaqué vers Matam.

Guineematin.com condamne avec la dernière énergie ces attaques qui visent nos confrères et rappelle que les journalistes ne sont pas des acteurs et ne sauraient donc en aucune manière être une cible des adversaires politiques ou sociaux.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 628 08 98 45

Facebook Comments

Guineematin