Comme indiqué précédemment, les communicants du parti au pouvoir (le RPG arc-en-ciel) et du principal parti de l’opposition guinéenne (UFDG) étaient devant le juge d’instruction. Mais, après le tribunal de première instance de Kaloum, les six militants (5 du RPG arc-en-ciel et un de l’UFDG) ont été conduits à la maison centrale de Coronthie pour leur première nuit de détention, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est à Kaloum.

Accusés d’incitation à la haine, Lamine Philo Kaba (RPG), Mamady Karfamoria Kaba (RPG), Mamoudou Traoré alias Stratège (RPG), Korboya Baldé (RPG), Ibrahima Kallo (RPG) et de Mamadou Aliou Diallo dit Goubhoye (UFDG) sont actuellement défendus par maître Salifou Béavogui.

Mais, après le départ de ses clients sous bonne escorte, maître Béa a dit ne rien pouvoir révéler à la presse : « C’est un dossier qui est pendant devant un cabinet d’instruction. Et, l’instruction est strictement secrète », insiste-t-il, ajoutant qu’il ne pourra ainsi rien dire sur ce dossier.

A suivre !

De Kaloum, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin