Chérif Mohamed Abdallah, président du GOHA

Quelques mois après la libération du fils d’Elhadj Guelguédji, c’est un autre opérateur économique Elhadj Abdourahmane, connu sous le nom d’Elhadj Doura, qui a été kidnappé dans la matinée hier, mardi 05 décembre 2017. Si le premier a été kidnappé à Kipé, Elhadj Doura, lui, a croisé ses ravisseurs dans son quartier, Hamdallaye Gnari Wada, alors qu’il se rendait à la mosquée pour la prière de l’aube, a appris Guineematin.com d’un de ses proches collaborateurs.

Joint au téléphone par un journaliste de Guineematin.com, le président du GOHA, Chérif Mohamed Abdallah a sévèrement condamné cet acte qui, dit-il, décourage toute personne voulant investir dans notre pays.

« Elhadj Doura est un grand opérateur économique, très connu au marché de Madina. Il est à l’intérieur de ce marché depuis plusieurs années. Depuis la création de notre organisation, en 2003, Elhadj Doura est membre du conseil des sages et de réconciliation au sein du GOHA. C’est lui qui a été kidnappé ce mardi matin à l’aube au moment où il se rendait à la mosquée pour la prière à Hamdallaye Gnari Wada», a-t-il expliqué.

Aux ravisseurs, Chérif Mohamed Abdallah demande de libérer Elhadj Doura saint et sauf ; et, au gouvernement, il exige des enquêtes sérieuses pour le retrouver.

« C’est un vieux qui a près de 80 ans aujourd’hui. Il ne doit pas être éloigné de sa famille. Nous disons au gouvernement que ce qui se passe aujourd’hui dans notre pays est très grave. Ces pratiques ternissent l’image de notre pays. L’insécurité grandissante, caractérisée par des kidnappings incessants et des assassinats découragent non seulement les investisseurs étrangers, mais aussi guinéens… Chaque opérateur économique a ses réseaux d’investisseurs à l’étranger. Des gens qui s’informent sur tout avant de venir investir dans le pays. Et, ce qui se passe actuellement dans notre pays n’encourage pas ces investisseurs. Le niveau d’insécurité est devenu très inquiétant », a-t-il dénoncé.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments