Il s’agit de la famille Doumbouya qui habite au quartier Konkola, dans la commune urbaine de Labé. Le père de famille, Elhadj Sila Doumbouya est un militant de première heure du RPG, parti dont il est d’ailleurs un des artisans de l’implantation à Labé. A la mort de ce dernier, le président de la République, Alpha Condé, décide d’offrir une enveloppe de 20 millions de francs guinéens à sa famille. Un geste de solidarité et de compassion du chef de l’Etat à l’endroit de la famille, explique Sadou Keita, le gouverneur de Labé, rencontré dans la famille mortuaire par un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Mais, ce fut une surprise totale ! Car, le don a été rejeté par la famille d’Elhadj Sila Doumbouya, qui dit préférer garder sa dignité loin des manœuvres politiciennes. « Nous n’accepterons pas que notre famille soit utilisée à des fins politiques pour faire de la démagogie. Cet argent doit repartir dans la caisse du RPG Arc-en-ciel », affirme Kadiatou Doumbouya, l’aînée de la famille et épouse d’Ahmed Kanté, ancien ministre des mines.

Mme Kadiatou Doumbouya

Kadiatou Doumbouya reconnaît pourtant que son père était un grand militant, très actif du parti au pouvoir. Mais, elle estime que s’il devait être récompensé pour cela, ce serait de son vivant. « Il a exigé que toute sa famille adhère au RPG par conviction sans rien attendre en retour. Il a privé sa famille de ses biens pour qu’Alpha Condé arrive au pouvoir à tout prix. Mais, mon papa n’a pas eu le soutien d’Alpha Condé lorsqu’il est tombé malade ; et, c’est pourquoi, il est décédé très déçu. On ne dit pas qu’il pouvait faire des choses faramineuses pour mon père ; mais, il suffisait juste de lui rester reconnaissant à son vivant. Mais, attendre jusqu’il meurt pour nous envoyer des enveloppes remplies d’argent ou nous envoyer des bœufs, nous n’allons pas accepter cela. C’est une façon de nous ridiculiser, c’est purement démagogique ! Que cela soit la première et la dernière fois pour toute personne qui traite notre famille de cette sorte », a déclaré Kadiatou Doumbouya, l’air frustrée.

Selon des indiscrétions, les 20 millions de francs guinéens refusés sont confiés actuellement aux notables du quartier Konkola, en attendant de voir si la famille Doumbouya reviendrait à de meilleurs sentiments.

A rappeler que feu Elhadj Sila Doumbouya est décédé le vendredi dernier, 08 décembre 2017, à Conakry, à l’âge de 91 ans des suites d’une longue maladie. Il a été inhumé hier, lundi 11 Décembre 2017, au cimetière de Bowoun Loko, dans la commune urbaine de Labé.

Paix à son âme, amine !

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments