Construit en 1988, le stade régional Elhadj Saïfoulaye Diallo de Labé est dans un état de délabrement avancé, avec une gigantesque insalubrité, et constituant une préoccupation majeure pour les sportifs et les encadreurs, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

La gestion de cette infrastructure sportive ne semble pas être facile aujourd’hui, en raison de la présence en son sein de plusieurs autres centres culturels partageant avec le stade régional la même porte d’entrée, explique Mohamed Samoura, ancien gestionnaire des lieux.

Cependant, malgré cette situation déplorable, les encadreurs sportifs s’autorisent un grand espoir. Car, estime-t-on, il n’y a pas grande chose à faire remettre ce bijou en bon état.

En attendant, il est important de rappeler que ce stade régional Elhadj Saïfoulaye Diallo de Labé, abandonné actuellement dans son piteux état par les autorités du pays était homologué par la Confédération Africaine de Football (CAF) pour recevoir des compétitions internationales. Mais, sa situation actuelle n’affiche aucune norme lui permettant d’abriter, même une compétition nationale, constate avec amertume GuineematinTV.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments

Guineematin