Une jeune fille de 12 ans a été enlevée le jeudi 24 mai 2018 dans la ville de Labé avant d’être abandonnée par ses ravisseurs. Ni l’identité des kidnappeurs, ni leurs motivations ne sont pour l’instant connues, a appris un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Mariam Diaby, 12 ans, se rendait à l’école primaire de Kouroula dans la commune urbaine de Labé lorsqu’elle a été enlevée par des inconnus. La jeune fille dit avoir été embarquée de force à bord d’un véhicule et conduite dans un état d’inconscience en brousse où elle a été abandonnée par ses ravisseurs.

« Je partais à l’école, quand je suis arrivée au niveau de la Banque centrale située à Kouroula, des personnes à bord d’un véhicule de couleur noire se sont approchées de moi. Les occupants du véhicule, tous voilés, étaient au nombre de quatre, ils m’ont récupérée de force et m’ont embarquée dans la voiture.

Dès que je me suis retrouvée dans le véhicule, j’ai perdu connaissance. Quelques heures plus tard, je me suis retrouvée en pleine brousse dans un endroit inconnu. C’est grâce à une fille qui était de passage que j’ai pu avoir de l’aide, car tous mes pieds me faisaient mal et je ne pouvais pas marcher. On a informé mes parents qui ont aussitôt saisi la police, et des agents sont allés me chercher », explique Mariam Diaby.

La police a ouvert une enquête pour tenter d’en savoir davantage sur cette affaire de kidnapping. Le commissaire central adjoint de la police de Labé, Mohamed M’Mah Bangoura, déplore la recrudescence de l’insécurité, les kidnappings en particulier dans la ville.

« De décembre 2017 à mai 2018, il y a eu 8 cas d’enlèvements dans la préfecture de Labé. Pour ce cas, on attend d’abord le bilan de santé qui sera dévoilé par les médecins pour savoir si la fille se sent bien ou pas. Mais la population refuse de coopérer avec les services de sécurité dans la lutte contre les bandits qui courent toujours dans la nature avec leur cortège de malheurs », regrette l’officier de police.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin