Une importante quantité de drogue (cannabis Sativa) a été saisie par les agents de la sécurité dans la sous-préfecture de Lainé, située à 35 kilomètres de la commune urbaine de Lola. Ces cent kilogrammes de drogue empilés dans 12 sacs ont été incinérés devant les autorités locales, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture.

Selon le commissaire adjoint de la police de Lola, Issa Camara, la drogue (cannabis sativa) a été saisie la nuit du 19 novembre 2017 aux environs de 22 heures à Lainé centre. « C’est lors de la patrouille des agents de sécurité de cette localité que cet important lot de 12 sacs de 100 kilogrammes fut saisi derrière l’ancien camp des refugiés », dit-il, ajoutant que ces sacs ont été transférés le lundi dernier.

Ainsi, hier, mardi 21 novembre 2017, à 17 heures 45 minutes, l’incinération de ce important lot s’est déroulée à la décharge d’ordures de la commune urbaine de Lola, sur la route du district de Gbèckè, en présence des autorités préfectorales, communales, des agents de la sécurité et de la santé, des jeunes leaders de la préfecture, du substitut du procureur de N’zérékoré, ainsi que des médias locaux.

Selon le juge de paix de Lola, maitre Abdoul Karim Bah, « c’est de façon solennelle, officielle que nous procédons à l’incinération, à la destruction de cette drogue parce que nous savons tous que la drogue est interdite sur le plan internationale et sévèrement réprimée par la loi. Donc, conformément à la loi guinéenne, à notre loi, il est question de procéder à la saisie, à la confiscation, à la destruction de cette drogue ».

Pour sa part, le préfet de Lola, monsieur Saa Youla Tolno a encouragé la police à continuer les enquêtes pour démasquer les trafiquants pour qu’ils soient sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture, conformément à la loi.

Le préfet a également invité les autorités et tous les cadres de la préfecture à unir leurs efforts pour éradiquer ce fléau qui est source de problème au sein de la jeunesse. Monsieur Saa Youla Tolno ajoute que ces trafiques de drogue auxquels se livrent les jeunes sont les causes de beaucoup de troubles dans la préfecture, puisqu’en consommant la drogue, les jeunes ne se contrôlent plus.

Présent à cette incinération, le président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Lola, monsieur Tayi Jules Doré, a lui aussi invité les agents de sécurité à redoubler d’efforts pour mettre hors d’état de nuire tous les coupables de ce fléau.

A préciser que le propriétaire de ces 12 sacs de 100 kilogrammes de cannabis saisie est toujours en cavale.

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin.com

Facebook Comments