En recevant hier, samedi 4 novembre 2017, la délégation du Premier ministre guinéen, Mamady Youla, dans la concession d’Elhadj Alphadjo Guerguêdji, les notables de Mamou, par la voix de l’inspecteur régional des Affaires Religieuses, Elhadj Amadou Kolon Barry, ont étalé aux hôtes de la ville carrefour le tapis d’hospitalité du Foutah avant de formuler quelques doléances liées au problème d’enseignants et aux travaux de finition des infrastructures du 56ème anniversaire de l’indépendance de la Guinée, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Prenant la parole, au nom des notables du Foutah, devant le premier ministre, Mamady Youla accompagnés de certains membres de son gouvernement comme Sanoussy Bantama Sow de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique, Ibrahima Kalil Konaté de l’Education Nationale et Moustapha Naïté de la Jeunesse, l’inspecteur régional des Affaires Religieuses de Mamou, Elhadj Amadou Kolon Barry a commencé par se justifier.

« Il n’y a pas de commentaires à faire. Nous tous nous savons que Mamou, c’est votre ville. C’est un peu étonnant. On peut compter du bout des doigts les sages qui sont là. La réception était prévue à 13 heures. Les sages viennent donc. Mais, comme nous sommes venus voir ce qui se passe ici, nous avons été interpellés pour dire que vous êtes déjà en ville et que vous arriviez. Vous avez trouvé ici donc les principaux imams, les membres des ligues islamiques régionales, préfectorales et communales qui sont les organisateurs mêmes. Le reste des imams arrivent », a expliqué le chef religieux.

Dans le même registre, le porte-parole des notables a indiqué que c’est à cause des funérailles de Chérif Ibrahima de Sagalé que l’imam de Labé, Elhadj Thierno Badrou Bah, le Khalif du Foutah, Elhadj Bano Bah et le secrétaire préfectoral des Affaires Religieuses de Dalaba, Elhadj Chérif Barry n’ont pas fait le déplacement de Mamou pour recevoir la délégation gouvernementale à l’occasion de la cérémonie de lancement des jeux régionaux du Foutah.

Poursuivant son intervention, Elhadj Amadou Kolon Barry a remercié le gouvernement pour les infrastructures de l’anniversaire de l’indépendance déjà réalisées et le choix des actuelles autorités régionales et préfectorales ainsi que les différents chefs des services déconcentrés de l’Etat pour gérer les différentes localités du Foutah.

Il a mis l’occasion à profit pour solliciter une implication du premier ministre et sa suite en faveur de l’accélération des travaux de finition des autres infrastructures non encore achevées.

Saisissant l’opportunité de la présence du ministre de l’Education Nationale dans la délégation du premier ministre, l’inspecteur régional des Affaires Religieuses a dénoncé la fermeture de certaines écoles dans la préfecture de Mamou, faute d’enseignants

« Monsieur le ministre, nous demandons à l’inspecteur régional de l’Education et le DPE de bien vouloir s’approcher de vous pendant ce présent séjour pour vous expliquer les problèmes auxquels ils sont confrontés sur le terrain afin que vous nous apportiez la solution adéquate », a-t-il déclaré à cet effet.

En réaction, le Premier ministre, Mamady Youla a salué l’hospitalité légendaire du Foutah et remercié les populations de cette région pour l’esprit de cohabitation pacifique, le climat de paix et d’entente qui règnent entre les différentes composantes sociales : « nous appelons tous les guinéens à s’inspirer de cet exemple qui est donné ici.»

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin