Les sages de la préfecture de Mandiana ont convoqué les jeunes de la commune urbaine à une réunion ce lundi, 24 septembre 2018, chez le Sotikèmo, au quartier Mandiana 1. La démarche des sages visait à demander aux jeunes de laisser ouvrir les services de l’administration, fermés depuis la semaine dernière, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Selon les informations confiées à notre reporter, cette requête a été rejetée par les jeunes de la préfecture qui ne décolèrent toujours pas, après la répression dont ils ont été victimes.

En effet, depuis la semaine dernière, les services publics et l’administration sont tous fermés à Mandiana, excepté l’hôpital préfectoral.

Ce lundi matin les jeunes grognards ont été convoqués chez le doyen de la ville. Ils ont été suppliés par les sages de laisser ouvrir ces services. Mais, selon une source anonyme, la requête des sages a été rejetée. « On a été appelé par les sages ce matin, ils nous ont supplié de laisser qu’on ouvre les services administratifs. On a complètement rejeté la doléance. Comment est-ce qu’on peut manifester contre le gouvernement et que nos propres parents viennent nous plaider ? Le problème se trouve entre Mandiana et le gouvernement, et non entre Mandiana et les sages. En tout cas, on a rejeté leur requête », a affirmé notre source qui a voulu garder l’anonymat.

Poursuivant, notre source indique qu’une marche pacifique est prévue dans les rues de Mandiana ce mardi, 25 septembre 2018, pour demander le départ du préfet. « Demain, nous comptons reprendre les manifestations pacifiques pour demander le départ du préfet, parce que nous attendons une délégation du gouvernement. Comment peut-il essayer de nous mettre en conflit avec les sages ? »

Joint au téléphone, le préfet de Mandiana n’a pas voulu se prononcer sur la question.

Il faut appeler que la dernière marche pacifique des jeunes de Mandiana, contre les promesses non tenues du président Alpha Condé, s’est soldée par la mort d’un jeune et plusieurs blessés par balles.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA, pour Guineematin.com

Tél : (00224) 627 24 13 24

Facebook Comments

Guineematin