Alors que la manifestation des forces sociales de Guinée contre la hausse du prix du carburant se déroule en grande partie sur l’autoroute Fidel Castro, la route Le Prince aussi est complètement désertée ce mardi. Aucun engin roulant n’est visible entre Sonfonia et Hamdallaye dans la commune de Ratoma, rapportent les reporters de Guineematin.com déployés dans la zone.

La manifestation organisée par les organisations de la société civile, réunies au sein des forces sociales de Guinée pour protester contre la hausse du prix du carburant se déroule en grande partie sur l’autoroute Fidel Castro. Mais, le mouvement qui coïncide avec la grève perlée déclenchée par l’inter-centrale CNTG-USTG paralyse complètement la route Le Prince.

De Sonfonia à Hamdallaye, aucun véhicule et aucune moto ne sont visibles sur la route. Les commerces et les stations-service sont fermés, et la plupart des activités sont arrêtées le long de cet axe routier. Quelques rares bars café sont ouverts dans cette zone. A plusieurs endroits, la chaussée est transformée en terrain de football par des jeunes. Mais, aucune manifestation n’est enregistrée sur place.

Des agents de sécurité sont toutefois, postés à plusieurs endroits stratégiques de cette route, les lieux habituellement chauds pour prévenir d’éventuelles manifestations.

Mamadou Laafa Sow et Ramatoulaye Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin