Un incendie s’est produit ce mardi, 13 mars 2018, au petit marché de Kaporo-rail, situé tout près de la transversale qui relie Kipé à Bambéto. Plusieurs boutiques et ateliers ont été consumés par le feu au moment où la plupart des propriétaires n’étaient présents.

Selon certains sinistrés rencontrés par le reporter de Guineematin.com sur place, un court-circuit serait à l’origine des flammes.

Absents du marché à cause des manifestations qui sont en train de secouer Conakry, certains commerçants et propriétaires d’ateliers au marché de Kaporo-rail ont été informés de cet incendie par leurs proches.

Alsény Bangoura

Menuisier, ébéniste de son état, Alsény Bangoura a perdu tous les meubles et matériels qui se trouvaient dans son atelier. « J’étais au chantier, mes apprentis m’ont appelé pour dire que le feu a pris l’atelier. Quand je suis arrivé sur les lieux, j’ai trouvé que le feu était fort ; donc, on ne pouvait rien ! Tout est brûlé dans mon atelier ; sauf quelques échantillons de meubles qui étaient dehors, tous mes matériels sont brûlés. Là où je suis, l’être humain est plus que le matériel ; donc, si c’est arrivé, je n’ai pas le choix. Je m’en remets à la volonté de Dieu », a expliqué Alseny Bangoura.

Paul Bangoura

Plusieurs autres ateliers qui se trouvent dans le marché ont été dévastés par le feu. Paul Bangoura, frigoriste, déclare avoir tout perdu. « On m’a appelé pour me dire qu’il y a eu incendie dans mon atelier. Je suis venu et j’ai vu que rien n’était récupérable ; tout est parti en fumée », a déclaré Paul Bangoura, qui soutient que l’incendie a été causé par un court-circuit.

Selon nos constats et les témoignages recueillis sur place, plusieurs commerçants ont tout perdu dans cet incendie ; c’est pourquoi, ils ont lancé un appel à l’endroit des personnes de bonnes volontés pour leur venir en aide.

Au moment où nous quittions les lieux, les flammes n’étaient pas encore maîtrisées par les jeunes du quartier qui sont venus au secours, à l’absence des sapeurs-pompiers.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin