Le président de la République le professeur Alpha Condé rencontre ce lundi, 2 avril 2018, au palais Sékhoutouréyah, le chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo. Avant cette rencontre, un reporter de Guineematin.com, a interrogé certains citoyens de Conakry qui ont livré leurs attentes par rapport à cette entrevue entre les deux personnalités. Si certains se montrent pessimistes quant à l’issue de la rencontre, d’autres par contre demeurent optimistes.

Pour Mawiatou Diallo, commerçant rencontré à Dixinn, cette rencontre entre le professeur Alpha Condé et le chef de file de l’opposition ne veut rien dire. Il accuse les deux hommes politiques d’être responsables de la situation actuelle. « En Guinée, on a tendance à laisser la loi de côté et on se met dans le consensus. Depuis 2008, la loi est laissée de côté. Si on n’applique pas la loi, personne ne doit compter sur la Guinée. Seule la loi gouverne dans un pays moderne. Je suis pessimiste. Cette rencontre d’aujourd’hui ne va rien donner. Je n’ai confiance à personne entre le chef de file et le président de la République. Ils sont tous complices de cette situation de crise. Sinon, ils allaient s’imposer pour que la loi soit appliquée », martèle le commerçant.

C’est le même son de cloche chez l’ingénieur, Youssouf Camara. Rencontré à Kipé, dans la commune de Ratoma, monsieur Camara soutient que « rien de concret ne va sortir de cette rencontre. Ils ont fait beaucoup de rencontres et cela n’a pas abouti. Il n’y aura rien de concret. C’est toujours du mensonge, c’est de nous tromper. Moi, à la place du chef de file de l’opposition, je n’aurai pas accepté cette invitation. Je suis à cent pour cent pessimiste sur cette rencontre ».

D’ailleurs, ajoute Youssouf Camara, cette rencontre est tardive. « Les manifestations ont eu lieu combien de fois à cause de ces revendications de l’opposition? Le président ne veut pas accepter les revendications de l’opposition. Cette rencontre est d’ailleurs tardive, car il y a eu assez de manifestations à cause de cette revendication des résultats ».

De son côté, le photographe Ismaël Barry, plus connu sous le nom de Barry Soleil, estime que la solution est entre les mains du président Alpha Condé. « On attend de cette rencontre beaucoup de choses, car le monde est fatigué. Ils n’ont qu’à essayer de comprendre que c’est le peuple qu’ils dirigent. Ils n’ont qu’à trouver la solution qui arrange le peuple. Si le président Alpha aime son peuple, il va accepter les revendications du chef de file de l’opposition, et s’il n’aime pas son peuple, il va dévier », pense ce citoyen de Dixinn-terrasse.

Par contre, certains citoyens se montrent optimistes, à l’image du commerçant Alpha Sall de Dixinn. « A partir du moment où le président de la République l’a invité et qu’il a accepté de le recevoir, c’est une bonne chose. C’est le début de décrispation de la crise. Moi je suis optimiste, j’ai une attente positive et je pense qu’ils pourront s’entendre. De toutes les façons, c’est très important. Il suffit de s’asseoir au tour de la table et dialoguer. C’est à l’issue de ça qu’on pourra régler nos problèmes. Les manifestations, c’est une bonne chose mais, ça ne peut pas régler tous nos problèmes », estime monsieur Sall.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel:654 416 922/664 413227

Facebook Comments

Guineematin