C’est l’appel lancé ce samedi, 7 octobre 2017, par Elhadj Moustapha Barry aux sympathisants, militants et responsables de l’Upr, réunis en Assemblée générale hebdomadaire du parti. Comme à son habitude, l’Union pour le progrès et le renouveau a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce 7 octobre 2017 à son siège à la Minière sous l’égide d’Elhadj Moustapha Barry, membre du Bureau exécutif national du parti.

Selon le président de séance, l’ordre du jour a porté sur les informations générales, les comptes-rendus et les divers, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Mais avant, Elhadj Barry a transmis le message de salutation du Président du Parti, Elhadj Ousmane Bah, en mission officielle à l’étranger.

Cette introduction a été suivie par la présentation de cadres du parti et de nouveau venu. Il s’agit de Monsieur Sékou Douno, secrétaire fédéral du parti à Gueckédou et son fils porteurs d’un message à l’endroit du Bureau exécutif ; et d’Elhadj Thierno Mamadou Saliou Diallo résidant à Dixinn et jeune frère d’Elhadj Baïlo Kaalan.

Cette rencontre a été mise à profit par le président de séance pour aborder les questions liées à la tenue des élections locales, prévues, selon la CENI, le 4 février 2018.

A cette occasion, le parti appelle ses militants et responsables à tous les niveaux à se mobiliser pour donner plus de conseillers à l’Upr. Il est demandé à chaque membre du parti d’œuvrer au succès du parti à cette échéance cruciale.
Il a été rappelé que dès 2008 avec l’arrivée de junte au pouvoir, l’Upr avait proposé sans succès à la classe politique un chronogramme électoral qui plaçait les élections locales avant les législatives et la présidentielle et le tout après un référendum sur la nouvelle constitution. Malheureusement la proposition n’est pas passée et 7 ans après le pays peine à organiser ses élections municipales.

Elhadj Barry a appelé les gens « à ne pas s’inquiéter. Tout se passera bien. Et cette élection locale n’exige pas forcément un tel ou tel magna ou grand intellectuel. Mais des femmes, des jeunes et des hommes intègres et en harmonie avec leur communauté, capables de contribuer au rayonnement de leur localité ».

Prenant la parole, le secrétaire fédéral de Guéckédou, Sékou Douno, a informé que « l’Upr est bien implanté à Guéckédou. Dans toutes les sous-préfectures, le parti est représenté à travers des bureaux de section. L’Upr est mieux implanté dans cette préfecture que certains partis politiques ».

M. Douno a expliqué être venu en politique depuis du temps de l’Unr en 1992. « Depuis lors, je suis membre du bureau fédéral et reste constant et fidèle. Ils ont tout fait pour me faire changer de position, mais je n’ai pas accepté et je ne l’accepterai jamais », a-t-il promis aux militants.

Pour terminer, les sages ont formulé des prières et bénédictions pour la paix en Guinée, la victoire de la démocratie et l’Etat de droit, le triomphe de l’Upr et de son leader.

Depuis le siège de l’Upr, Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 628 08 98 45

Facebook Comments

Guineematin