Dans pratiquement trois semaines, élèves et enseignants vont reprendre le chemin de l’école au compte de l’année scolaire 2018/2019. Les responsables à tous les niveaux multiplient les actions pour une rentrée effective. C’est le cas à la Direction Communale de l’Education de Dixinn où l’on assure pouvoir être au rendez-vous, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La date du démarrage des cours dans les écoles guinéennes est fixée au mercredi, 03 octobre 2018. Les responsables du système éducatif continuent dans les préparatifs.

Fodé Garanké Sylla

Selon Fodé Garanké Sylla, chef section pédagogique de l’enseignement secondaire général et technique à la DCE de Dixinn, « nous sommes à pied d’œuvre, parce qu’on est concrètement dans les délais pour la rentrée scolaire. On a pris assez de dispositions pour que cette rentrée sereine. Nous venons de sortir d’un séminaire national. Mais, bien avant ce séminaire, on avait organisé le séminaire communal, disons le comité communal de pilotage de l’éducation. Après, on est venu au comité régional qui a regroupé toutes la région de Conakry ».

Pour ce qui des sujets débattus au cours des ces différents séminaires, Fodé Garanké Sylla a fait savoir qu’ « on a assidument travaillé autour de tout ce qui pouvait être problèmes, difficultés à surmonter en vue de préparer une ouverture calme et sereine. On en a discuté. D’ailleurs, à l’issue de ce séminaire, l’unanimité est tombée sur un texte que nous avons soumis au ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, et qui l’a approuvé. Nous avons pris un certain nombre de mesures qui concernent non seulement les préparatifs de cette ouverture, mais l’année scolaire 2018/2019. A ce stade là, on est vraiment fin prêt ».

Interrogé sur la démultiplication des conclusions du séminaire national de pilotage de l’éducation, le chef section pédagogique de l’enseignement secondaire général et technique à la DCE de Dixinn a fait savoir que le programme est déjà élaboré. « Au retour de ce séminaire, on a convié les acteurs de l’éducation au niveau public à une réunion de restitution prévue ce jeudi 13 septembre 2018. Là, on a convoqué tous les chefs d’établissement du public, tous les délégués scolaires, les partenaires à savoir le syndicat et l’association des parents d’élèves au niveau communal. Donc, lors de cette restitution, nous allons chercher à restituer les instructions qui ont été données par rapport à l’année scolaire 2018/2019. Deux jours plus tard, c’est-à-dire le samedi 15 septembre, nous allons recevoir tous les chefs d’établissements du privé de la commune de Dixinn et leurs adjoints dans le même cadre », a expliqué monsieur Sylla.

En ce qui concerne l’état de délabrement et du manque de places dans certaines écoles publiques de Dixinn, le chef section pédagogique de l’enseignement secondaire général et technique a lancé un appel aux autorités communales pour un coup de main. « Si vous faites un tour dans les établissements publics, vous allez trouver les responsables sont présents. Selon les moyens dont on dispose, on cherche à apprêter les salles. Ils sont entrain de procéder aux réparations des tables-bancs, de chercher à colmater par ci par là… Nous demandons aux autorités communales de nous venir en aide du point de vue infrastructures. Pour la commune de Dixinn, nous avons un seul lycée public, qui est celui de Donka. Un lycée tenu de recevoir tous les admis au BEPC, à part les lycées privés. Nous appelons les autorités communales de bien vouloir nous aider à décongestionner. Parce que nous voulons aller dans le cadre du respect des normes fixées par l’UNESO, en termes de nombre d’élèves par salle de classe. Qu’on ait au moins un minimum de 40 à 50 élèves par salle », a-t-il souhaité.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Guineematin