Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne

Le procès portant sur l’assassinat du journaliste Elhadj Mohamed Koula Diallo se poursuit en ce moment même (13 heures) au tribunal de première instance de Dixinn. Après les questions des avocats de la partie civile à l’accusé Amadou Sow, agent de la sécurité de l’UFDG, c’est Bah Oury qui est à la barre.

Face au juge Mangadouba Sow, Bah Oury a expliqué qu’après la mort de Mohamed Koula Diallo, l’UFDG s’est fendue d’une déclaration signée de Cellou Dalein qui l’accusait d’avoir tiré sur le journaliste.

« À travers cette déclaration, j’ai été atteint dans ma dignité, dans la crédibilité. C’est pourquoi, je demande la comparution de Cellou pour répondre des faits de dénonciation calomnieuse », dit-il.

Une demande qui a été immédiatement rejetée par Mangadouba Sow, qui estime qu’ils ne sont pas saisis de cela, tout en rappelant les chefs d’inculpation concernant les accusés.

A suivre !

Alpha Mamadou Diallo depuis le TPI de Dixinn pour Guineematin.com