La coordination internationale pour le développement de Télimélé (CIDT) a organisé ce samedi 26 mai 2018, une session de formation à l’intention des ressortissants de la préfecture résidant à Conakry. Cette session a mobilisé de nombreux jeunes qui ont été outillés sur les techniques de recherche d’emploi, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Une cinquantaine de jeunes étudiants et diplômés ont pris part à cette session de formation, organisée par la coordination internationale pour le développement de Télimélé (CIDT). Une formation, la deuxième du genre après celle de 2016, et qui vise à outiller les participants de techniques leur permettant d’avoir de l’emploi.

Ibrahima Sory Diallo, secrétaire général CIDT

Selon Ibrahima Sory Diallo, secrétaire général de la CIDT, cette initiative est née d’un constat qui révèle des difficultés liées à la recherche de l’emploi en Guinée.

« La recherche de l’emploi est une préoccupation de tous les jours pour les jeunes à travers le monde. Et on a constaté que dans notre pays particulièrement, les jeunes à la recherche d’un emploi sont confrontés à beaucoup de difficultés, on a beaucoup d’emplois cachés, et les jeunes n’ont souvent pas toutes les techniques nécessaires pour trouver un emploi. Ils ont besoin donc d’être outillés sur ces techniques », a-t-il indiqué.

Les participants ont été outillés justement, sur la rédaction d’un bon CV et d’une bonne lettre de motivation, mais aussi sur le développement du réseau professionnel, l’entretien d’embauche et les différents sites qui proposent des emplois, dont l’Agence guinéenne pour la promotion de l’emploi (APIP) et les maisons de l’emploi qui ne sont pas encore bien connues par les jeunes.

Des personnes ressources, dont des entrepreneurs et des cadres de sociétés et institutions, sont venus également partager leurs expériences avec les jeunes, en leur expliquant notamment leur parcours, les difficultés qu’ils ont rencontrées et comment ils ont réussi à surmonter ces difficultés pour arriver là où ils sont aujourd’hui.

A rappeler que la coordination internationale pour le développement de Télimélé a été créée en 2013 lors d’un forum tenu à Bruxelles en présence de ressortissants de la préfecture vivant dans tous les continents. Elle a pour objectif principal, de contribuer au développement de la préfecture de Télimélé. Lorsque la maladie à virus Ebola a été déclarée à Télimélé en 2015, la CIDT s’était aussitôt activée en allant sensibiliser les citoyens et en déployant des kits d’hygiène sur le terrain. Ce qui avait permis de vaincre rapidement la maladie dans la préfecture.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Guineematin