Mamadou Bhoye Sall, élu du parti NFD à la mairie de RatomaPlus d’un mois après la signature de l’accord politique ayant permis de résoudre le contentieux électoral qui fait suite aux élections locales du 04 février 2018, la Guinée attend encore l’installation de ses conseils communaux. Et ce retard suscite aujourd’hui une indignation chez les élus locaux qui attendent leur entrée en fonction depuis plus de 7 mois. C’est le cas de Mamadou Bhoye Sall, élu du parti NFD à la mairie de Ratoma que Guineematin.com a interrogé sur la question.

« C’est avec beaucoup de regret, d’amertume et d’incompréhension que je constate aujourd’hui, comme la plupart des guinéens d’ailleurs, que les élus locaux ne sont pas encore installés. Je pense que les Guinéens et tous ceux qui sont impliqués dans la gestion de ce pays doivent comprendre que le développement commence par la base. Donc le retard de l’installation des conseils communaux qui dure depuis plus de 7 mois, constitue un frein au développement de la Guinée.

Même si l’accord ayant permis de résoudre le contentieux électoral n’est pas parfait, on pensait tout de même qu’il avait ouvert la voie à l’installation des élus locaux qui doivent impulser le développement à la base. Mais nous regrettons et déplorons que plus d’un mois après la signature de cet accord, on se retrouve toujours dans le statu quo », a déclaré le conseiller communal élu sous les couleurs du parti Nouvelles Forces Démocratiques, dirigé par l’actuel ministre de la jeunesse, Mouctar Diallo.

Et Mamadou Bhoye Sall croit savoir les raisons de ce retard qui perdure. Il estime que la raison fondamentale est liée à un problème interne auquel est confronté le RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir : « Vous vous souvenez que le RPG Arc-en-ciel avait présenté des listes sans dire qui est la tête de liste. Et aujourd’hui, ils ont des problèmes à désigner leurs têtes de listes qui seront leurs candidats dans les différentes mairies à l’occasion de l’élection des exécutifs communaux.

Apparemment c’est ce qui retarde encore la mise en place des conseils communaux. C’est pourquoi, je leur demande de résoudre très rapidement ce problème qui est interne pour permettre enfin l’installation des élus locaux pour le bien-être de la population guinéenne », a dit le coordinateur des antennes extérieures des NFD et élu du parti à la mairie de Ratoma.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Guineematin